Les derniers jours au Japon avec la visite de Ohara et Nara

Oui je reviendrai car d’une part je suis loin d’avoir tout vu au Japon. Ensuite parce que j’y laisse beaucoup d’amis …surtout Hiromi ma petite soeur a l’autre bout du monde …que j’ai rencontrée au Népal …Incroyable !!!

OHARA

Ohara est un endroit assez couru surtout en ce moment compte tenu des merveilleuses couleurs d’automne.

La montée vers le temple me rappelle un peu celle du Mont Saint Michel, avec les boutiques de souvenirs et l’affluence. Mais ne boudons pas notre plaisir le spectacle est magnifique !!!

Pris en sandwich entre les montagnes Hira San Kei a l’est et les montagnes Kitayama Ohara est une vallee ravissante qui a garde un peu de son charme rural. Le principal attrait est le temple Sanzen In mais il existe aussi plusieurs temples ravissants autour tels que le Jakko In, Jikko In et Hosen In.

Le temple Sanzen-in

Ce temple est célèbre à juste titre pour son grand jardin : un vieux temple en bois s’élève au-dessus d’une mer immobile de mousses vertes, entouré de grands cèdres et de rochers. Le jardin est, à son apogée, en automne, avec ses couleurs flamboyantes,

Le temple Jikko-in

De la salle de réception de ce temple, on peut peut admirer l’étang Shinji-ike, dont les eaux sont puisées dans la rivière Ritusen proche. La rive la plus porche symbolise la vie quotidienne, alors que la rive opposée, au paysage magnifiquement organisé, symbolise le paradis.

Le temple Hosen-in

Ce temple est connu pour le plafond du passage menant à sa bibliothèque, appelé Chitenjo ou « plafond de sang ». Le jardin, quant à lui, accueille un pin vieux de 700 ans et ayant la forme du mont Oumifuji et son suikinkutsu, ornement de jardin appelé « harpe d’eau » pour la musique qu’il produit.

Le temple Jakko-in

Ce temple aurait été créé au 7e siècle par le prince Shotoku Taishi, et il a été lié à plusieurs événements de la famille impériale. On y accède par un grand escalier de pierres usées s’élevant au milieu de vieux arbres. Une statue de 2,5 m représentant le bodhisattva Jizo a été classée bien culturel important, mais un incendie en 2000 dans le bâtiment principal a gravement endommagé la statue.

Nara

Nara est une petite ville située dans la région du Kansai sur l’île de Honshu, à seulement 42 kilomètres au sud de Kyoto. Elle est également la capitale de la préfecture éponyme. Reconnue pour son patrimoine historique, cette ancienne capitale du Japon se caractérise par ses cerfs qui s’y déplacent en liberté.

Tous les visiteurs apprécient saluer les cerfs shika qui s’y promènent en liberté et viennent souvent jouer les curieux (et les gloutons !), plus encore qu’à Miyajima. En 2017, pour contrôler cette population, il est décidé d’en chasser et tuer une partie dans l’est de Nara, là où ils font le plus de dommages à l’agriculture (riz, légumes, bambous…)

Il y aurait environ 2,5 millions de cerfs sur l’ensemble de l’archipel japonais, mais la plupart sont connus à Nara et Miyajima.

Nara fut la capitale du Japon pendant 74 ans au cours de l’ère éponyme (au VIIIe siècle). À noter qu’elle est aujourd’hui jumelée avec Versailles.

Le Todai-ji est un temple bouddhique situé à Nara, sur l’île principale de Honshu. Ce grand temple de l’est abrite notamment le bâtiment Daibutsu-den, connue pour être la plus grande construction en bois du monde et hébergeant un monumental Grand Bouddha assis en bronze.

Une majestueuse statue en bronze de Bouddha assis, mesurant la bagatelle de 18 mètres de haut et 250 tonnes.

Sa construction remonte au milieu du VIIIe siècle, alors que Nara était encore la capitale du Japon. À ses côtés, d’autres immenses statues tout aussi impressionnantes

Il existe a l’intérieur du temple un pilier perce d’un trou. Ceux qui sont capables de passer par ce trou ont accès à l’illumination. Ce pilier fait la joie des étudiants qui se précipitent pour essayer de passer.

Kasuga Taisha est un sanctuaire shinto, mausolée de la famille Fujiwara, situé à Nara. Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, le complexe est notamment connu pour ses nombreuses lanternes suspendues en bronze et celles en pierre jalonnant le sentier de promenade.

Nous avons du abréger notre visite car il pleuvait a verse et nous avions imprudemment oublie nos parapluies.

Ce sera une de mes destinations prioritaires lors de mon prochain passage au Japon.

 

 

Publié le 11 décembre 2017, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :