Nord Laos : Fantastiques festivals Akha a Boun Neua

La aussi j’étais passée avec un copain il y a 4 ou 5 ans de cela…on avait essaye vainement de trouver quelqu’un dans le petit office de tourisme près de la gare de bus. Rien a faire.

C’était un peu rageant car Phongsaly devenait une ville de moins en moins sympathique et la plupart des treks proposes par les agences de cette ville partaient de Boun Neua.

Mais ma bonne etoile ne m’a pas abandonnée. J’ai eu une recommandation spéciale de la part de Somtouy mon copain de Phongsaly pour contacter un certain Boun Hong a Boun Neua.

En plus Boun Hong est Akha ce qui est vraiment épatant car cela va faciliter les contacts dans les villages.

On se donne rendez a l’arrivée du bus…et des le lendemain on part en mobylette pour visiter un village Akha Puxor qui fête son nouvel an.

Des notre passage au marche pour acheter quelques fruits pour ne pas arriver les mains vides, nous tombons sur une charmante dame Akha Oma qui ne se fait pas trop prier pour les photos.

Avant d’arriver au village, nous faisons une petite halte dans un village Phu Noi, ce qui nous permet de laisser la mobylette en sécurité, car le guide s’était fait siphonner toute son essence la dernière fois qu’il l’avait laissée dans le village Akha.

Nous arrivons enfin au village Akha Puxor.

J’ai un souvenir un peu douloureux des contacts pour les photos dans certains villages Akha mais avec un guide Akha no problème !!!

Effectivement no problème c’est même l’inverse tout le monde veut être pris en photo !!!

Nous allons déjà nous présenter au chef de village et à sa femme …charmants..

Puis en nous baladant dans le village je suis accostée par une femme sublime qui nous entraine chez elle …il faut accepter de boire un coup ..En fait 2 fois 2 coups : 2 verres de whisky local et 2 verres de bière : cela porte chance a la famille.

Pour moi pas question de se dérober par contre pour mon guide qui conduit la mobylette cela risque d’être plus problématique…

Cette femme pour les photos endosse sa coiffe et ses habits de fêtes.

C’est absolument magnifique.. Je n’avais jamais vu une femme Akha porter autant d’argent sur elle. Son plastron est entièrement constitue de piastres de l’époque coloniale française.

Ensuite il est temps de rejoindre le chef pour le réveillon. Je remarque que le chef mets la main à la pate et aide sa femme. Super

Les autres invites sont des business chinois. J’en profite pour caser les 3 mots de mandarin que je connais et l’ambiance internationale devient très sympa.

Puisque je suis le photographe officiel de la fête, nous prenons des photos avec le chef et sa femme.

Nous repartons nous balader dans le village pour voir le lieu de la cérémonie du matin : le sacrifice du cochon.

Mais nous sommes rapidement arrêtes par des femmes sympa qui veulent être prises en photos…Michel si tu lits ces lignes tu vas penser que j’affabule

IMG_8485

Le lendemain on part chez les Akha Nukuy

Boun Hong ne connaît pas trop le chef mais on va essayer.

Pour amadouer tout le monde on se renseigne sur le nombre d’enfants allant a l’école et on acheté des stylos.

Des qu’on arrive les femmes nous font tout de suite sentir que nous ne sommes pas les bienvenus et c’est galère pour prendre des photos.

On part vers l’école pour distribuer nos stylos. Au moins on est bien accueillis par les enfants.

Lorsque l’on va voir le chef on le trouve carrément stresse et même bougon ..ce n’est pas lui qui va nous aider..

Pendant que l’on déjeune avec le chef une femme vient me proposer un petit sac que je lui acheté. Elle est tellement contente que je peux faire toutes les photos que je veux..

J’essaie de voir si je peux acheter une coiffe car la mienne n’est pas géniale : on me fait répondre que c’est un cadeau du mari lors du mariage et elles vont se faire étriper si elles essaient de la vendre.

Une super bonne idée : Je fais acheter des perles …ce n’est pas cher et je pourrais améliorer ma fameuse coiffe..

La c’est l’émeute : c’est toujours aussi difficile de faire des photos car toutes les femmes se pressent autour de moi…mais cela devient très sympa.

J’ai même droit à une démonstration du port de la coiffe de la jeune fille non mariée.

L’ambiance étant au top les femmes nous embarque pour une cérémonie qui a lieu un peu plus loin

Cette cérémonie est destinée a protéger la sante et la vie d’un jeune garçon

On lui attache des petites coupures de monnaie autour des poignets pour satisfaire les esprits.

Mais après on est invites au repas et presque tous les plats sont rouges car arroses avec du sang de porc. J’avoue me dégonfler car je n’ai pas l’appétit de Dracula. Je me rabats sur le gras de porc bouilli qui n’est pas fantastique non plus.

On mange carrément mieux chez les Puxor

Mais tout le monde est content et je suis même invitée à revenir !!!

Voilà comment on se fait des amis…

Publié le 20 janvier 2018, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :