Chine 2018 : Les One hundred birds Miao au Guizhou

Je change de guide…Je retrouve Lee avec qui j’avais voyagé en Chine il y 3 ans et avec qui cela s’était très bien passé. Mais entre temps Lee a eu un grave accident : il a traversé un pont qui s’est écroulé et a eu un pied très endommagé. C’est pour cela que je n’ai rien osé dire lorsqu’il m’a proposé de voyager en voiture bien que cela coute beaucoup plus cher…Mais je ne savais pas tout…Lee n’a presque jamais conduit et c’est le drame…on ne dépasse pas le 30km/h même sur autoroute…du coup il a tendance à s’endormir même en l’arrosant d’eau !!!

Il ne sait faire aucune manoeuvre…j’ai du lui expliquer comment faire les démarrages en côte et je suis obligée de sortir de la voiture pour le guider pour les créneaux et les demi tours…dès que l’on heurte un caillou ..je dois me glisser sous la voiture pour vérifier que l’on a pas de fuite d’huile…

A pied je ne peux rien dire mais il se traine comme si il avait 200 ans…

Cela serait amplement suffisant si il n’y avait pas le problème des photos…il est photographe lui aussi mais on n’est jamais d’accord sur le choix des modèles (il préfère les jeunes filles sexy et moi les vieilles qui font plus traditionnel), de l’arrière plan, des poses…

Bref au bout de quelques jours je prends tellement sur moi pour ne pas le rabrouer en public (ne jamais faire perdre la face à un chinois…je me contente de régler mes compte dans la voiture) que je suis complètement épuisée..

Lui aussi …cela tombe bien et on se sépare en bons termes au bout d’une semaine…

Mais ne crachons pas dans la soupe il m’a emmenée dans des endroits formidables …par exemple au village de Baibei…je passe rapidement sur la galère pour sa conduite sur une route en lacets…avec démarrages en côte…l’objectif était de retrouver l’origine d’un costume de de type que je possède qui n’est non pas brodé mais tissé.

Nous arrivons au village et trouvons une dame qui possède un costume traditionnel de ce type pour homme mais c’est un costume brodé avec les 100 oiseaux…

Au moment de partir, je repère une veste qui traine avec le motif recherché. Il s’agit d’une veste appartenant à sa mère…car mon costume appartient bien au même groupe mais il est beaucoup plus ancien. Nous lui demandons donc de s’habiller dans ce style afin de compléter ma documentation.

Sur le chemin du retour, on rencontre une vieille dame avec l’habit traditionnel de tous les jours réservé aux personnes âgées.

Et ensuite nous redescendons à 20 à l’heure ce qui fait rigoler les Miao…

Publié le 11 septembre 2018, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Stéphanie Philippon

    Magnifique !
    Ça valait le coup de supporter l’apprenti conducteur 😉

    Aimé par 1 personne

  2. mais pourquoi tu n’as pas garde l’autre guide qui avait l’air si charmant?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :