Laos 2018 : la tournée des Tai à Luang Namtha

Je pensais ma journée mal partie…mais j’avais tort !!!

Déjà le ciel s’est découvert rapidement et nous avons eu un soleil magnifique même un peu trop violent pour les photos…Ensuite mon guide Akha : Seu, même si son anglais était parfois un peu approximatif était vraiment sympa et plein de bonne volonté.

Nous avons commencé par visiter une famille Tai Dam dans le village de Ban Namghaen, qui réalisent avec un métier à tisser relativement simple des tissages magnifiques. Malheureusement il n’était pas possible de voir tout le process car la partie en soie qui utilise la technique de l’Ikat était teinte dans un autre village loin de là. On me dit que les couleurs sont naturelles mais vu leur aspect « flashy »…je ne suis pas convaincue.

Elles tissent des motifs assez compliqués pour le bas du sarong mais malheureusement elles laissent les fils tirés derrière ce qui est dommage. Il est vrai que leur travail est assez compliqué car elles utilisent une dizaine de bobines différentes pour réaliser les motifs de couleurs. En tout cas le résultat est magnifique !!!

Je demande à une jeune femme de tisser en s’habillant avec ces magnifiques étoffes et le résultat est fabuleux.

Par contre lorsque je demande le prix de ces splendeurs …je manque de tomber par terre …mais le prix est justifié par les nombreuses heures de travail. Je demande à réfléchir et on part à l’autre bout du village chez une famille Tai Daeng.

Là on a moins de chance …la dame a un oeil très abimé et son costume est loin d’être terrible mais c’est la vie …

Les Tai Dam et les Tai Daeng ont cependant des motifs de tissage et des costumes assez similaires , par contre ils ne parlent pas la même langue. Elle tisse également des grands foulards à damiers en coton qui servent à se protéger du froid.

On retourne voir les Tai Dam car leur tissages sont vraiment superbes. Ils nous invitent pour le petit déjeuner et je profite de l’occasion pour faire pas mal d’essayages. Je fais même semblant de tisser et je ne touche surtout à rien car je n’ai pas envie de détruire ce qui a résulté de plusieurs semaines d’efforts !!!

Pour terminer la journée Tai nous allons à Ban Namthoung voir un village Tai Lue où nous n’arrivons pas à trouver de familles ayant un métier à tisser. Cependant une dame s’habille gentiment avec le sarong ultra traditionnel …Il est introuvable depuis les années 2000. Impossible d’obtenir le renseignement sur la plante qui sert à obtenir ce rouge extraordinaire …secret défense !!!

Maintenant les femmes Tai Lue portent des sarong avec des motifs plus compliqués et nettement plus colorés mais teints avec des produits chimiques

Publié le 26 décembre 2018, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :