Myanmar 2019 : De retour à la Shwedagon de Yangon

Je pars à pied pour visiter la Shwedagon ce qui me permet de traverser un des nombreux marché de Yangon installé sur les trottoirs …

Je constate qu’ils ont les mêmes problèmes que nous avec les pigeons …les dernières photos sont l’équivalent du BHV et des Galeries Lafayette locaux.

La pagode Shwedagon est un stupa remarquable situé sur la colline de Singuttara à Yangon au Myanmar. Ce lieu saint bouddhiste est le premier centre religieux du Myanmar car selon la légende, il contient des reliques de quatre anciens Bouddhas dont huit cheveux du Bouddha Gautama.

Selon la légende, deux frères marchands de la région de Yangon, qui voyageaient en char sur les routes de l’Inde, apprirent d’un deva, qui avait été leur parent dans une vie antérieure, l’avènement d’un nouveau bouddha qui avait réalisé  l’éveil 7 semaines auparavant. Gautama méditait sous l’arbre Rajayatana depuis 7 jours quand les marchands vinrent à lui, se prosternèrent et lui offrirent des gâteaux de miel. Avant de partir, ils lui demandèrent huit de ses cheveux afin de rapporter quelque chose à vénérer. Le Bouddha accepta et quand ils eurent les cheveux dans les mains, ceux-ci se mirent à briller, illuminant toute la forêt. Les éléments se réjouissaient : la terre se mit à trembler et les océans à bouillonner. Le bouddha leur dit de faire construire un zedi (stûpa) sur la colline de Singuttara, où les reliques de trois anciens bouddhas se trouvaient déjà4. Les frères s’éloignèrent ensuite sans tourner le dos au Bienheureux.

Se rendant compte qu’ils ne possédaient rien d’assez digne pour transporter les cheveux, le nat Thagarmin leur offrit un coffret orné d’émeraudes : les frères y entreposèrent les cheveux durant le voyage. À leur retour, ils le donnèrent au roi Okkalapla avec les indications de Bouddha. L’emplacement de la colline était inconnu, et le roi offrit de grosses récompenses à qui la retrouverait. Alors que personne n’y arrivait, des nats servant de Thagarmin défrichèrent une nuit la colline, qui apparut ainsi clairement aux yeux de tous Okkalapla y fit alors construire un stupa. Lorsqu’il ouvrit le coffre contenant la relique, les cheveux du Bouddha se mirent à briller, les arbres fleurirent et une pluie de pierres précieuses tomba du ciel. Elles furent enchassées dans la pagode.

Belle légende…Le monument draine toujours une foule immense de pélerins et de touristes à toute heure du jour.

Malheureusement le stupa principal était en rénovation …ce qui arrive tous les 4 ans …mais il sera encore plus beau l’année prochaine !!!

De nombreux temples qui abritent des Bouddhas plus ou moins kitsch entourent le stupa principal…

Les moines ont inventé un nouveau système que j’ai déjà vu à Chiang Mai : un petit chariot dans lequel on met un message est envoyé par un cable au coeur de la pagode …Un récitant chante un psaume pendant l’opération. Je pense bien que ce service doit être payant et c’est certainement pour cela que la pagode offre plusieurs distributeurs de billets et services de change…

 

 

 

 

Publié le 20 février 2019, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :