Myanmar 2019 : Les Kayan dans leurs villages d’origine

Déjà dès que je mets le pied hors de l’hotel, cela commence fort car j’ai un magnifique point de vue sur la Taung Kwe Pagoda de Loikaw.

IMG_7114

Avant de commencer la visite dans les villages on part faire un tour au marché de Loikaw histoire de se trouver de quoi manger sur la route….Encore une fois c’est un régal de couleurs, de saveurs, d’odeurs et de sourires.

Maintenant nous sommes prêts pour enfourcher la mobylette et nous rendre dans le village Kayan ou Padaung…en sachant que l’appellation correcte et la plus appréciée des villageois est Kayan.

Nous nous arrêtons à un petit lac à la sortie de la ville où nous rencontrons 2 bonzes très sympas et une kyrielle de petites filles Kayan qui sont là uniquement pour les photos et récupérer quelques pourboires auprès des touristes…

Les petites filles n’ont pas de vrais colliers mais des demi colliers qui s’enlèvent facilement parait il pour qu’elles puissent aller à l’école …si cela est vrai cela ne me pose pas de problème …surtout que l’on ne voie rien sur les photos.

Un bref arrêt pour prendre des photos de multiples stupas recouverts « d’argent »…

Les femmes de la tribu des Kayan  Lahwi sont connues pour porter autour de leur cou un collier de cuivre qui est en fait un ressort qui parait allonger le cou.

Les filles commence à porter ces anneaux à l’âge de 5 ans .. Lors de leur croissance le ressort est remplacé par un plus long qui fait apparaitre des anneaux supplémentaires. Le poids du collier de laiton pousse les clavicules vers le bas et compresse la cage thoracique . Le cou lui même n’est pas allongé mais l’apparence d’un long cou est provoqué par la déformation des clavicules.

Beaucoup d’idées pour expliquer le port de ce collier ont été avancées : ce collier empêcherait les femmes de devenir des esclaves, les faisant apparaitre comme moins attirantes pour les autres tribus.

Il a aussi été avancé que le port de ce collier les rendait au contraire plus attractives en exagérant le dimorphisme sexuel : les femmes ont les cous plus minces que les hommes.

On a également dit que cela donnait aux femmes la ressemblance avec un dragon qui est une figure importante dans les croyances Kayan : la tribu étant issue de l’union d’un dragon femelle et d’un ange masculin.

Enfin il paraitrai que cela éviterait aux femmes les morsures de tigre …plutôt du point de vue symbolique !!!

Les femmes Kayan lorsque l’on leur demande la raison …disent qu’elle sont fière de perpétuer leur culture vieille de plus de 2000 ans et que cela les rend belles !!!

Cette dame très gentille me fait une démonstration de pose de foulards que je vous épargnerai mais nous joue une jolie partition sur son instrument de musique qui ressemble à une guitare…

Le collier une fois en place est rarement renouvelé car c’est une procédure longue et couteuse : le prix du collier lui même et on doit faire appel aux service de 2 « maitres » qui sont des femmes dont l’une est capable d’enlever le collier et l’autre de le poser. Pour le poser on chauffe le cable de laiton et on le laisse refroidir à température ambiante ce qui provoque le fluage du métal qui est ensuite plus facile à travailler. Beaucoup de femmes qui ont commencer à porter le collier préfère continuer car le cou et les clavicules sous le collier prennent un vilain aspect et en plus il devient une partie intégrante de leur corps après 10 ans et plus de port continuel.

Comme je suis vernie …je m’incruste près d’un groupe de touriste italiens qui ont payé les femmes pour danser…Il est clair que l’on n’a pas droit à une chorégraphie à la Béjart mais ce n’est pas facile avec ce collier…en tout cas la mélodie et la voie de la chanteuse est très agréable…

Je fais ensuite la connaissance de Molly qui est Kayan et est guide pour payer ses études à l’université. Elle m’emmène chez une vieille dame charmante de 67 ans …

Cette flute de pan est utilisée lors de danses ce qui n’est pas évident avec le port du collier.

Elle nous fait visiter sa maison qui est simple mais nickel : une pièce pour accueillir les invités, une grande pièce avec un foyer au centre qui servait également avant de chambre et une chambre à coucher plus privative…

Comme mon guide de l’ethnie Shan est vraiment sympa je lui fais endosser le costume masculin des Kayan pour avoir un doc complet sur cette ethnie…Il est super grand par rapport à cette charmante dame Kayan…

Enfin pour terminer cette super journée en beauté …coucher de soleil à Loikaw sur les pagodes de la Taung Kwe Pagoda !!!

 

IMG_7622

Publié le 22 février 2019, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :