Timor 2019 : Textiles de folie à Amanuban

Il faut mériter d’aller dans cette région pas très loin de Soe. Le trifle qui est le taxi collectif à Timor passera entre 4 heures et 4 heures et demie du matin…autant dire que ma nuit est plutôt courte …

En fait comme le trifle en question n’a pas de concurrent …il fait ce qu’il veut et passe seulement à 6h30 …bref une nuit écourtée pour rien …on a presque 4 heures de route qui se terminent pas une piste complètement défoncée.

Bref tout le monde m’attend depuis longtemps lorsque j’arrive à destination !!!

Je n’ai même pas le temps de respirer : on me fait rapidement visiter l’école et on me colle sur une moto et on fonce vers l’atelier de tissage ..

Dès mon arrivée je suis tout de suite dans le bain car je suis accueillie par un monsieur avec un magnifique sarong…

Et là merveille des merveilles je découvre le style Asli qui peut être décliné de 2 façons :

  • En ikat c’est à dire que l’on teint le fil avant de le tisser ce qui donne un aspect un peu « hachuré » au motif ..;ce que l’on appelle ici Futus
  • En tissage du motif directement sur le motif à tisser ce que l’on appelle ici Buna et compte tenu de la complexité du motif, certaines œuvres peuvent prendre 2 ans de travail !!!

Bien sûr lorsque le coton est filé, teint avec des couleurs végétales et tissé à la main on s’approche d’une œuvre d’art …le prix est à l’avenant…

On me montre également des « oeuvres » réalisées avec des couleurs chimiques mais dont le tissage est tellement complexe que j’en reste sans voix : chaque changement de couleur fait l’objet d’une petite bobine de fil séparée …je n’ose pas compter !!!

On fait pas mal de photos avec des motifs Buna avec des couleurs végétales …

Et aussi des motifs de type Futus…

Avant d’aller déjeuner je vais visiter quelques classes histoire de mettre un peu le bazar au niveau des classes et des élèves !!!

Un des profs d’anglais m’apporte pour que je l’admire une couverture de type Buna Mollo absolument superbe…

Après déjeuner on part visiter un autre atelier de tissage mais de qualité nettement inférieure qui en plus utilise du fil doré qui n’a rien de traditionnel mais qui correspond à une demande locale …après ce que j’ai vu dans la matinée…je ne prends même pas une photo…

On part ensuite avec 2 motos sur une piste où ce ne sont pas des nids de poules mais plutôt des nids de vaches, visiter le mont « table » qui est assez extraordinaire car il forme une excroissance au mileu d’une vallée …avec une vue extraordinaire !!!

En revenant, je demande à m’arrêter pour prendre des photos de « lopos » qui sont ces maisons coniques en paille qui sont utilisées par les villageois de la région de Soe où nous trouvons.

Les gens ici sont étonnamment gentils …je ne me vois pas en France m’inviter cavalièrement chez quelqu’un pour prendre des photos de sa maison. Mais ici pas de problèmes car il y a peu de touristes à Timor et les gens sont contents d’accueillir des étrangers.

Tout en prenant mes photos ..;j’ai un œil qui traine sur la corde à linge où je vois une magnifique couverture qui combine à la fois les motifs de type Buna et Futus.

Evidemment on me conseille d’en acheter un neuf …mais je préfère le vieux et je pars avec ..;même si je pose pour les photos avec le neuf !!!

Publié le 19 juin 2019, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :