Inde 2019 : La préparation du festival de Leh

Le festival de Leh se déroule cette année du 1 au 4 septembre …

Un des moments forts du festival est le rassemblement de tous les participants en costumes traditionnels avant le départ pour le défilé.

Cela permet d’avoir un regard sur les différents costumes traditionnels de la région

Je suis aux anges !!!

Ce groupe de femmes qui portent de magnifiques Peraks ornées de turqoises viennent de la région de Leh. Leurs robes sont en laine et ornées de motifs teints avec la technique tie and dye qui utilisent des pigments naturels…

Celles ci à part la première photo qui concerne des écolières de Leh concernent les femmes de la vallée de Nubra. Avant c’est à à dire en 1976, lorsque je suis venue pour la première fois au ladakh, toutes les femmes ladakhis portaient ce costumes avec ce joli petit chapeau de manière quotidienne…dans une version nettement plus simple. Les hommes portaient un costume similaire.

Ces femmes portent une perak de forme vraiment spécifique : triangulaire . Elles viennent de la région de Chanthang. Le Changtang ou Changthang (tibétain : བྱང་ཐང, Wylie : byang thang, pinyin tibétain : Qangtang, THL : jang tang ; translittération chinoise : chinois : 羌塘 ; pinyin : qiāngtáng, autre appellation : 藏北高原, zàngběi gāoyuán, « haut plateau du nord du Tibet ») est un vaste plateau de haute altitude situé au Tibet septentrional et occidental. Parsemé de lacs, il s’étend depuis le Ladakh à l’ouest jusqu’à la province du Qinghai à l’est sur une distance d’environ 1 600 kilomètres. Il fait entièrement partie du plateau tibétain et est habité par les nomades Changpas.

La pose d’une perak est assez compliquée car cette coiffe est extrêmement lourde et comportent plusieurs ornements en argent. La contribution d’une tierce personne est souvent indispensable pour l’installer correctement.

Je refais un deuxième tour des participants et des participantes pour être bien sure de n’avoir rien raté !!!

Surtout mes copines Brokpa qui celles ci viennent du village de Dah…

On a droit également aux chameaux de la vallée de Nubra qui comportent 2 bossent comme chacun sait …

Et maintenant quelques images en vrac avant le début de la procession…

Le joueur de polo et les chevaux sont bien sur de la partie …

Et pour précéder le cortège, un homme affublé d’un masque qui représente la tradition et éloigne les mauvais esprits afin que la fête se passe sous les meilleurs auspices …

Publié le 25 septembre 2019, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Tous les posts sur le Laddakh sont vraiment fabuleux. Et le festival de Leh en est la cerise sur le gâteau … à moins que ce soit ta photo en costume local ;))
    Quant à moi je te suivrai bientôt en Inde, mais hiver oblige, ce sera au sud.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :