Inde 2019 : les tribus Dhuruva et Jali

C’est mon dernier jour au Chhattisgarh et vraiment je suis un peu triste de quitter cette région …je trouverai l’Orissa nettement moins sympa et vraiment sale…

J’en profite pour découvrir 2 tribus supplémentaires qui sont vraiment super sympas …pour les reconnaitre car ces gens vivent dans le même village …les Jali sont celles qui portent d’énormes bracelets de cheville en metal …les Dhuruva sont les autres !!!

Le Bastar, est la terre des tribus et environ 70% de la population totale du Bastar comprend des tribus, ce qui représente 26,76% de la population tribale totale de Chhattisgarh. Les principales tribus du Bastar region sont les Gond, Abhuj Maria, Bhatra Bhatra qui sont divisées en sous groupes San Bhatra, Pit Bhatra, Amnit Bhatra Amnit Hold Highest Status, Halba , Dhurvaa, Muria and Bison Horn Maria. Les Gond du Bastar sont l’une des tribus les plus célèbres en Inde, connue pour leur système unique Ghotul pour les mariages. Les Gond sont également le plus grand groupe tribal de l’Inde centrale en termes de population.

Les tribus de la région du Bastar sont connues pour leur culture et leur patrimoine tribaux uniques et distinctifs partout dans le monde. Chaque groupe tribal du Bastar a sa propre culture distincte et jouit de ses propres styles de vie traditionnels. Chaque tribu a développé ses propres dialectes et diffère les uns des autres dans leurs costumes, habitudes alimentaires, coutumes, traditions et même adore différentes formes de dieu et de déesse.

Un grand nombre de tribus de Bastar vivent encore dans des forêts profondes et évitent de se mélanger avec des étrangers afin de protéger leur culture unique. Les tribus du Bastar sont également connues pour leurs festivals colorés et leur artisanat. Le Bastar Dussehra est le festival le plus célèbre de la région :fête de la déesse Durga à laquelle j’ai assisté.

Les tribus du Bastar étaient également parmi les premiers à travailler avec le métal et ont une expertise dans la fabrication de figurines de dieux tribaux, animaux votifs, lampes à huile, carts et animaux.

Mais pour commencer nous traversons les villages sans trop nous arrêter pour admirer les chutes d’eau de Gulmi…

A la fin l’espèce de cheminée entourée d’un mur vert pomme est le temple animiste des Dhuruva où le mat figure une déesse …

D’autres belles rencontres sur la route !!!

Et arrivés à Jeypore nous allons visiter le palais du Rajah qui est malheureusement en très mauvais état …

Jeypore est la deuxième plus grande ville du sud d’Odisha en Inde et la plus grande du district de Koraput . Elle a été créé par le roi Veer Vikrama Dev en 1648. Elle constituait la capitale de l’ancien royaume de Jeypore, dirigé par les rois de la dynastie des Suryavansh Sankara, qui couvrait une superficie de 36 259 km² et constituait le plus grand royaume de la présidence de Madras . Il est entouré de collines des Ghats Orientaux et des collines Araku sur trois côtés, comme un fer à cheval, le côté occidental s’ouvrant sur le Chhattisgarh dans le centre de l’Inde.

Publié le 3 janvier 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Coucou Martine, juste une question, quand rentres-tu à paname? bisous Xavier

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :