Inde 2019 : Escapade à Mandawa au Rajasthan

Mindawa se situe en Shekhawati : région située au centre du triangle Bikaner-Jaipur-Delhi- c’est une plaine, à mi-chemin entre les riches terres de la vallée du Gange et le désert du Thar. Terre de sable et d’argile, très dépendante des bonnes moussons. Cette région est située sur le chemin des caravaniers  (entre Moyen-Orient et Chine, entre Delhi et la côte du Gujarat) c’est ici que les riches marchands marwaris s’établirent au XVIIème siècle.

Enrichis par le commerce des étoffes, épices, indigo, opium, les marchants se firent construire de magnifiques résidences, les havelis. Ils les couvrirent de fresques, du sol au grenier, sur toutes les surfaces possibles. Les thèmes en étaient divers : récits religieux, scènes mythologiques, légendes, ou tout simplement portraits de famille. Les dernières quelques fresques du haveli Murmuria de Mandawa fresques furent peintes au début du XXème siècle. Les murs des maisons révélaient aussi le niveau de richesse des familles. Les fresques illustrent une époque désormais révolue et se lisent comme une bande dessinée. Elles sont souvent de grande qualité picturale, malgré les outrages du temps et des intempéries. Les havelis typiques sont composés de deux cours, l’externe pour les hommes qui servait aussi de seuil, et l’interne, domaine réservé aux femmes.

Aujourd’hui, la plupart des havelis sont vides. Le développement du chemin de fer et des grands ports de commerce porta un coup fatal au trafic caravanier. Certains y laissèrent une famille de gardiens pour entretenir les bâtiments. Les fresques les mieux préservées se situent souvent à l’intérieur. En plus des fresques, le travail du bois (portes et fenêtres ciselées) est également remarquable. Outre les havelis, les riches marchands sont aussi à l’origine de la construction de temples, de puits, de cénotaphes, de caravansérails, un patrimoine unique aujourd’hui menacé.

Pour commencer quelques photos de mon hotel qui est digne d’un palais des mille et une nuits : Il a été bâtit en 1890 et restauré avec soin pour pouvoir être converti en Hôtel …

Ensuite une ballade au sprint dans Mandawa pour admirer les autres édifices dont la plupart sont vides … Le temps et surtout la modernisation et la nécessité de percer quelques fenêtres s’est faite sans respecter vraiment ces superbes fresques et c’est très dommage …

Il parait que lorsque l’éléphant porte la trompe relevée cela signifie « bienvenue » …Dans ceux que j’ai photographiés…pas un n’a adopté cette posture et effectivement ici au Rajasthan c’est pire que chez les Dunguria Kondh pour prendre des photos de femmes …les choses ne se sont pas arrangées depuis mon dernier passage il y a 2 ans…

Publié le 23 janvier 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :