Chine 2019 : Les Yi noirs de Wuding

Ma rencontre super sympa avec les Yi blancs ne m’avait pas convaincue sur la similarité des costumes entre le mien et les leurs ancien style ou nouveau style …

Pour information par le passé :

Pour des raisons historiques complexes, Les  Yi de la région des monts Liangshan a été stratifiée en quatre groupes : les Nuohuo, les Qunuo, les Ajia et les Xiaxi. Le rang de Nuohuo était déterminé par les liens du sang et était permanent, les autres rangs ne pouvaient se hisser au rang de dirigeants.

Nuohuo, qui signifiait « Yi noir », était le rang social le plus élevé et comprenait 7 % de la population. Ce groupe contrôlait les membres des autres groupes et possédait 60-70 % des terres arables. Les Nuohuo étaient des nobles et ne pouvaient épouser des personnes d’un autre rang.

Qunuo, qui signifiait « Yi blanc », était le rang social le plus élevé parmi les personnes sous la férule des nobles et formait 50 % de la population. Bien que contrôlé par les Nuohuo, ce groupe jouissait d’une relative indépendance au plan économique et pouvait contrôler les Ajia et les Xiaxi. Toutefois, les personnes de ce groupe n’avaient pas le droit de se déplacer sans la permission de leur maître. Elles ne jouissaient pas d’un droit de propriété complet et devaient payer des redevances à leur maître si elles vendaient leur terre. La propriété d’une personne décédée sans enfants retournait au maître. Bien que les Yi noirs n’eussent pas pu tuer, vendre ou acheter un Qunuo à leur guise, ils pouvaient les transférer et les offrir en cadeau. On ne peut donc pas dire que les Qunuo avaient une identité distincte, en dépit de leur statut d’homme libre.

Les Ajia, qui formaient le tiers de la population, étaient liés de manière stricte aux Yi noirs ou aux Qunuo qui pouvaient en disposer à leur guise.

Les Xiaxi formaient le rang le plus bas et représentaient 10 % de la population. Ils n’avaient pas de propriété, de droits personnels ou de liberté; ils étaient considérés comme des outils. Ils s’occupaient des travaux lourds.

Mais maintenant depuis 1965 l’esclavage effectué par les Yi a été aboli …le clivage entre les Yi noirs et les Yi blancs a tendance a disparaitre même si il est encore présent dans les monts du Liangshan au Sichuan. Mais nous sommes au Yunnan où les choses sont beaucoup plus souples …

Ce soir on a invité nos amis Yi au restaurant pour les remercier de leur gentillesse mais comme on a un peu de temps on décide d’aller voir une boutique de vêtements traditionnels Yi qui se trouve derrière le marché traditionnel de Wuding.

On trouve enfin la boutique e vêtements Yi que nous recherchons …la plupart des vêtements sont faits machines mais certains sont proches de ce que je recherche.

La boutique appartient à Mme Yime, Yi noir qui habite le village de Yimigu (150 familles) près de Dongpo.

On fait une première série de photos avec un costume Yi noir qu’on lui laisse choisir …elle pose avec un costume rouge, très seyant, mais qui n’a rien à voir avec ce que je recherche …

Comme j’ai acheté le joli chapeau typique des Yi noirs de la région …je me permets d’être beaucoup plus directive pour la deuxième série de photos …c’est moi qui choisis le costume et tant qu’à faire je choisis des vêtements proche de ce que je possède …

Seul problème je suis tombée sur une perfectionniste et le tablier n’est pas complètement terminé …on a donc droit à une séance de couture …alors que nous avons rendez vous dans 30mn avec nos amis Yi blancs pour les inviter à diner pour les remercier de leur gentillesse à notre égard …

Mais au moins ..;le costume est très proche du mien …le seul problème est comme je suis responsable du choix …je ne suis toujours pas sure que ce dernier ensemble soit vraiment représentatif des Yi noirs de la région .

On fonce retrouver nos amis et nous les invitons à un genre de fondue chinoise avec des champignons sauvage et du poulet …largement arrosé d’alcool de riz local et avec moult toasts en chansons !!!

En fait notre super chanteur est un Han mais marié avec une Yi donc très assimilé…

Avec tous ces toasts …on boit beaucoup mais on passe une super soirée dont je me souviendrais pendant longtemps !!!

Mon guide Miao également …(moins fort que les Yi sur la boisson ???) car il a eu de grosses difficultés à regagner et retrouver sa chambre …heureusement je lui avais confisqué son porte feuille au cours de la soirée …il y avait tout notre argent et surtout ses papiers d’identité …un chinois sans papiers d’identité est exposé à de très graves problèmes …autant lui éviter cela !!!

Publié le 13 mars 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Catherine Lomier Viret

    Bonjour,

    Grand merci de ces partages et de ces belles rencontres humaines.
    Exposez-vous parfois vos textiles?
    Bien cordialement.
    Catherine

    J'aime

  2. merci beaucoup pour vos encouragements…oui j essaie d exposer mais c est tres complique car d abord je suis peu presente en France et ensuite j ai un peu de mal a trouver des personnes interessees….meme en pretant les costumes gratuitement !
    je demande juste aux organisateurs de prendre une assurance .

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :