Laos 2019 : Une journée fantastique avec les Akha Nuqui près de Boun Neua

J’arrive enfin à Bountai et tout est en chantier car ils sont en train de bâtir la nouvelle capitale administrative de la province de Phonsaly …Comme mon copain Boun Hong qui est Akha Loma ( pas un vrai Akha mais un Hani d’après mon copain ethnologue) est parti travailler dans son champ…j’ai le temps de me balader un peu avant la nuit …

Mais où se balader ??? ce ne sont que des bulldozers et des pelleteuses sans parler de la poussière…

Je me réfugie au marché local …comme il n’y a pas de touristes et on les comprends …je tente ma chance avec une superbe femme Akha Pixo qui m’offre un superbe sourire et enlève son foulard pour que je puisse faire des photos correctes de sa superbe coiffe !!!

Il fait plutôt froid car le soleil ne va pas tarder à ce coucher et quelques femmes Akha piétinent à l’extérieur pour se tenir chaud …

Le lendemain matin je retourne au marché avec Boun Hong pour acheter quelques bricoles pour manger …Notre objectif est d’aller voir les Akha Nuqui …très galère à photographier …il y a 2 ans j’ai du acheter des tonnes de perles pour réussir à faire une photo ou deux !!!

Dans le marché il y a une autre femme Akha Pixo avec une superbe coiffe décorée de nombreuses pièces d’argent (en général des piastres commerciales d’Indochine qui ne sont pas toutes vraies ). Elle se laisse photographier sans difficultés et me gratifie même d’un superbe sourire…

Une fois nos emplettes faites, nous prenons la route avec la mobylette de Boun Hong… C’est un vrai régal car même si elle est vieille, elle a ses 2 cale pieds et en plus on prend une route relativement carrossable le bonheur …

Le premier village Akha Nuqui : Phangkok Mai …on ne s’attarde pas car malgré que le chef nous invite à déjeuner …impossible de prendre une photo de ces dames …c’était déjà comme cela il y a deux ans …

On file directement au deuxième : Phangkok Kao qui est une émanation du premier où après des débuts difficiles, on s’était bien amusés avec les femmes Nuqui …elles voulaient même que l’on reste …

Là je demande à ce que l’on me fasse une démonstration de la pose de toutes les décorations sur la coiffe des femmes …et je constate que c’est encore plus compliqué que ce que je pensais …

Notamment pour installer les rangs de perles ( celles que j’ai achetées il y 2 ans pour amadouer mes modèles…) il faut être au moins 2 pour que chaque rang soit bien aligné sur le précédent !

Et lorsque l’on a fini avec les perles …ce n’est pas terminé car il faut installer les différents types de chaines .

Mais c’est un vrai bonheur d’admirer ces femmes si gracieuses dans leurs gestes de tous les jours…

Après quelques emplettes on traverse le village pour aller saluer la femme du chef et là j’ai la bonne surprise de retrouver ma copine d’il y a 2 ans qui s’était faite un peu prier pour être prise en photo avec moi (4ème photo à droite) . Elle aussi m’a reconnue et me soulève de terre pour me faire tournoyer dans ses bras …du coup les autres sont un peu surprises mais cela brise la glace et on est super accueillis …On refait la photo avec la femme du chef puis avec ma copine et on s’engagent à revenir l’année prochaine pour le nouvel an et coucher au village …et là je garde avec moi mon duvet garanti -20 degrés !!!

Maintenant on est comme chez nous dans ce village et j’achète une coiffe assez simple avec la promesse d’en acheter une plus belle l’année prochaine !!!

Le chef du premier village appelle Boun Hong pour qu’on vienne manger …du coup on en profite pour demander à voir le costume d’une femme non mariée car la coiffe est très différente. Une jeune fille se porte volontaire .avec un costume très décoré et coloré ..super …nous voilà avec d’autres copines dans le premier village également !!

On rentre super contents à Boun Neua !!! Je demande à Boun Hong de me montrer son costume de mariage car il est Akha Loma et je n’ai pas eu l’occasion de prendre en photo un costume masculin de cette minorité…

Et pendant que j’y suis je demande à sa femme de s’habiller également avec le costume de la mère de Boun Hong qui est d’un style ancien, en vigueur il y a plus de 50 ans. Cela me permet également de comprendre comment attacher le turban …la coiffe chez les Akha est un vrai casse tête chinois !!

Et voilà …encore de nouveaux amis chez les Akha …que j’espère bien retrouver l’année prochaine !!!

Ce voyage au Laos a été dur physiquement mais quel régal pour les yeux et surtout quelle chance de se faire de nouveaux amis !!!

Publié le 26 mars 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :