Myanmar 2019 : Début du festival Akha de Kentung

Tous les ans vers le 28 décembre a lieu un fabuleux festival à Kentung qui réunit pas mal de groupes Akha du Myanmar, de Chine et même de Thaïlande car certaines m’ont reconnue …juste pour dire que je commence à être connue …


Les Akha parlent Akha , une langue de la branche Loloish (Yi) de la famille Tibeto-Burman . La langue Akha est étroitement liée à celle des Lisu et on pense que les Akha régnaient autrefois sur les plaines de Baoshan et de Tengchong dans le Yunnan avant l’invasion de la dynastie Ming en 1644.

Les chercheurs sont d’accord avec le fait que les Akha sont originaires de Chine; ils ne sont pas d’accord, cependant, sur le fait de savoir si la patrie d’origine était les frontières tibétaines, comme le prétend les Akha, ou plus au sud et à l’est dans la province du Yunnan, la résidence la plus au nord des Akha actuels. 

L’existence historiquement documentée de relations avec le prince Shan de Kengtung indique que les Akha étaient dans l’est de la Birmanie dès les années 1860. Ils sont entrés pour la première fois en Thaïlande depuis la Birmanie au début du XXe siècle, beaucoup ayant fui la guerre civile qui a duré des décennies en Birmanie. 

Les Akha sont souvent classés par le gouvernement chinois comme faisant partie des Hani , une minorité nationale officielle. Les Akha sont étroitement liés aux Hani, mais se considèrent comme un groupe distinct et résistent souvent à être cités sous cette identité. En Thaïlande, ils sont classés comme l’une des six tribus montagnardes , un terme utilisé pour tous les divers peuples tribaux qui ont migré de Chine et du Tibet au cours des derniers siècles et qui habitent maintenant les forêts denses à la frontière entre la Thaïlande., au Laos et en Birmanie.

Peu d’Akha en Thaïlande sont citoyens et la plupart sont enregistrés comme étrangers. Il y a un manque souvent cité d’infrastructure politique ou étatique pour faire intégrer les Akha ou à faire face à tout autre problème autochtone en Thaïlande.

Les Akha ne sont pas toujours traités ou traités comme des égaux par les personnes dont ils habitent maintenant le pays. Les locuteurs des langues Tai au Myanmar et en Thaïlande les appellent «gaw» ou «ekaw» (ikaw / ikho), termes que l’Akha considère comme désobligeants. Au Laos, le terme familier utilisé par les locuteurs du Tai pour désigner l’Akha est «kho» (ko), souvent préfacé par le mot «kha», qui signifie «esclave».

En raison des changements sociaux et économiques rapides dans les régions où les Akha habitent, en particulier l’introduction des modes occidentaux et du capitalisme, les tentatives pour continuer bon nombre des aspects traditionnels de la vie Akha sont de plus en plus difficiles. Malgré ces défis, le peuple Akha pratique de nombreux éléments de sa culture traditionnelle avec beaucoup de succès.

La société Akha n’a pas de système strict de classe sociale et est considérée comme égalitaire . Le respect est généralement accordé avec l’âge et l’expérience. Des liens de parenté patrilinéaire et d’alliance de mariage lient les Akha au sein des communautés et entre elles.Les structures villageoises peuvent varier considérablement du strictement traditionnel à l’occidentalisé, en fonction de leur proximité avec les villes modernes. Comme beaucoup de tribus montagnardes, les Akha construisent leurs villages à des altitudes plus élevées dans les montagnes.

Les maisons sont séparées par sexe, avec des zones spécifiques pour les hommes ainsi qu’un espace commun. On dit que cette division imite la fonction de la porte. Une autre caractéristique importante trouvée dans la plupart des villages Akha est une grande balançoire de village à quatre montants qui est utilisée dans une cérémonie annuelle animiste liée à la fertilité du riz. La balançoire est construite chaque année par un aîné appelé dzoeuh mah .

C’est la deuxième fois que j’assiste à ce festival et je remarque que de plus en plus de personnes surtout les jeunes portent des vêtements occidentaux …

J’essaie comme je peux de repérer les différents groupes ethniques … En premier lieu une dame Akha Lomi. Puis deux charmantes jumelles Akha : avant les jumeaux étaient très mal vus …on les tuait souvent à la naissance et si la femme voulait les garder, elle était bannie du village mais maintenant ce genre de pratiques a disparu…

Ensuite une dame Akha Hochin…

Nous attendons l’arrivée des officiels d’où les femmes en grande tenue sont présentes en haie d’honneur pour accueillir les invités …elles tiennent à la main des batons en bambou qui leur servent à rythmer leurs danses traditionnelles…

Les femmes qui portent des coiffes en forme de casques sont des Akha Pamee. Ce sont certainement les plus beaux costumes Akha du festival !!!

Toutes les coiffes présentes sont décorées de pièces d’argent souvent des roupies indiennes ou des piastres commerciales indochinoises ornées du sigle « république française ».

Ces coiffes ont une valeur importante sur le plan financier mais également sur le plan culturel car il permet de situer l’importance de la famille …

Il est en général assez difficile de prendre les femmes Akha en photo car elles n’aiment vraiment pas cela …cela s’améliore avec le temps mais pendant le festival …cela ne pose vraiment aucun problème …

Les femmes sur les premières photos qui suivent sont des U Bia.

Les officiels sont annoncés et donc tout le monde se tient au garde à vous …en grande tenue : l’effet est magnifique

La femme qui a une coiffe avec une forme de bonnet phrygien est une Akha Tshule…

Le spectacle commence sous un chapiteau, avec les Akha Pamee mais pas de chance la pluie également … Il s’ensuit une grande bousculade que je préfère éviter et me retrouve rapidement à l’extérieur pour me mettre à l’abri …

Mais le festival est loin d’être fini …suite au prochain post !!!

Publié le 5 avril 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :