Inde 2020 : les célèbres Naga Konyak à Mon

Les Konyaks sont l’une des principales tribus Naga . Ils se distinguent facilement des autres tribus Naga par leurs oreilles percées; et des tatouages ​​qu’ils ont partout sur le visage, les mains, la poitrine, les bras et les mollets.


Les tatouages ​​faciaux ont été gagnés pour avoir pris la tête d’un ennemi.

Les autres pratiques traditionnelles uniques qui distinguent la tribu des autres sont: l’armurerie, la fonte, la brasserie et la fabrication de poudre à canon. Ils sont également adeptes de la fabrication de «Janglaü» (machettes) et de sculptures en bois.

Dans le Nagaland, ils habitent le district de Mon, également connu sous le nom de «  Terre des Anghs  ». Les Anghs / Wangs sont leurs chefs traditionnels qu’ils tiennent en haute estime.

Dans le passé, ils étaient tristement célèbres pour avoir maraudé des villages voisins d’autres tribus, entraînant souvent des meurtres et des décapitations des chefs des guerriers adverses. Les têtes décapitées étaient prises comme trophées et généralement accrochées dans le «Baan» (une maison communale). Le nombre de têtes chassées indiquait la puissance d’un guerrier. Les expéditions de chasseurs de têtes étaient souvent motivées et fondées sur certaines croyances, le code d’honneur; et les principes de loyauté et de sacrifice.

Les membres de la tribu maintiennent une vie communautaire très disciplinée avec un strict respect des devoirs et responsabilités assignés à chacun d’eux.

Aujourd’hui est ma dernière journée au Nagaland et je veux vraiment en profiter à fond !!!

Nous allons au village de Longwa qui est plutôt touristique ce qui ne me plait pas trop mais il vient juste d’y avoir une infiltration terroriste l’armée indienne nous contrôle tous les 10km et il n ‘ y a pas un touriste !!! Super !!!

Michi mon guide m’a abandonné et je voyage avec Apen qui est un Konyak des villes …

On s’arrête dans un petit marché pour acheter ces haricots rouges pour le lunch …délicieux!

En arrivant à Longwa on s’arrête pour saluer la famille du homestay où nous allons déjeuner …En plus j’ai de la chance outre le fait que leurs ancêtres étaient sculpteurs sur bois et que la maison est magnifique, le couple accepte de s’habiller en costume traditionnel pour moi !!!

Bon le chemisier n’est pas réglementaire mais on ne va pas chipoter …Les ornements sont par contre magnifiques et je vais essayer d’en ramener …

Son mari arrive par contre en survêtement et je suis intraitable : il doit au moins enfiler un pantalon court …le mieux serait pas de pantalon du tout …mais peut être too much !!

Le mari a un tatouage corporel mais rien sur le visage donc il n’a pas coupé de tête dans un village ennemi …Je reste quand même loin de sa machette …

Le couple a fière allure …

Je pars ensuite avec Apen visiter la maison du roi qui est pour moitié au Myanmar et pour l’autre moitié en Inde …la maison est immense et richement décorée debelles sculptures en bois et de trophées de chasse . Le roi qui a 40 ans et 2 femmes a hérité son titre de son père décédé. C’est l’ainé de ses enfants qui héritera du titre . Il rend la justice et prélève des taxes sur les 50 villages qu’il contrôle…

Une fabrique de lits locaux taillés d’une seule pièce dans un tronc d’arbre énorme …

Il n’y a pas un chat dans le village qui me dit on est d’habitude animé à cause des terroristes…

Heureusement je rencontre mon nouveau copain : un vieux monsieur qui a le tatouage facial donc qui est un vrai coupeur de tête … Je suis vraiment contente car je n’y croyais plus !!!

On termine la visite du village désert en visitant le Morong et la pierre sur laquelle on affutait les machettes avant le combat …

Repas absolument délicieux au homestay où je me fais de nouveaux amis …

On laisse Apen à Mon et on descend jusqu’en Assan : rencontre de charmantes jeunes filles Konyak avec le châle traditionnel

Je suis vraiment triste de quitter le Nagaland même si les costumes n’étaient pas tout à fait à la hauteur de mes espérances …les gens étaient super gentils et amicaux !!!

Quelques mithuns dans la descente…

Publié le 19 mai 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :