Indonésie 2020 : retour au village Abui de Takpala à Alor

Comme j’ai le temps ..on décide de retourner voir mon copain de la tribu Abui à Takpala …cela me fait drôlement plaisir d’autant plus que la dernière fois je n’avais pas pu visiter le village qui était fermé pour cause de bagarre inter villages…

A l’arrivée tout le monde me regarde d’un air méfiant …je suis blonde et visiblement occidentale …il n’y a plus de touristes because corona …mais mon copain arrive et là sans se concerter on se jette dans les bras l’un de l’autre …je ne parle pas sa langue…il ne parle pas la mienne mais on est connectés par le coeur !!

Du coup tout le monde devient immédiatement très souriant …ils ne doivent pas voir cela très souvent !

On monte dans le village cérémoniel qui est extrêmement intéressant …

Le mot takpala lui-même vient du mot « non » qui signifie qu’il y a une limite et le mot « pala » signifie bois. Tachala est défini comme une barrière en bois. Il y a aussi ceux qui donnent la définition du tachala comme un batteur en bois.

La tribu Abui elle-même qui habite ce village est la plus grande tribu qui habite l’île d’Alor. Ils sont parfois aussi appelés Tak Abui (ce qui signifie de grandes montagnes). Même s’il n’y a que des dizaines de résidents qui habitent ce village, en réalité les descendants des habitants de ce village se sont répandus et représentent des milliers de personnes. Le peuple Abui est connu pour être modeste et très amical avec les migrants.

Les Abui sont un groupe ethnique indigène (également connu sous le nom de Barawahing , Barue ou Namatalaki ) résidant sur l’ île d’Alor , East Nusa Tenggara , Indonésie . Les Abui sont répartis dans les districts de South Alor, East Alor et Northwest Alor dans la régence d’Alor . Les Abui parlent la langue Abui , qui est une langue papoue (non austronésienne), ainsi que l’ indonésien et un créole malais connu sous le nom d’ Alor Malay .

Selon la tradition orale Abui, les Abui se sont installés à Alor dans les temps anciens et n’y ont pas trouvé d’autres colons. Plus tard, certains d’entre eux se sont installés dans la péninsule de Kabola. La même tradition raconte qu’ils habitaient dans des grottes dans les montagnes de la région de Mainang. Dans cette zone, on trouve également de l’art rupestre. Abui qualifie les tribus voisines de «frères et sœurs plus jeunes» ou de «nouveaux arrivants». Cependant, la tradition orale à Alor sert trop souvent d’instrument politique. La tradition orale n’a pas encore été vérifiée par des recherches archéologiques.

La vie quotidienne de la tribu Abui dans le village de Takpala est d’utiliser des produits naturels, en particulier des forêts, par l’agriculture ou la chasse.

Automatiquement pendant la journée, le village semble calme car les villageois vont chercher de la nourriture dans la forêt pendant la chasse. Outre la consommation quotidienne, les produits de la collecte sont également vendus sur le marché. La nourriture indigène d’Abui est généralement le manioc et le maïs. Parfois, ils consomment du riz, mais il est toujours combiné avec du manioc et du maïs (appelé katemak).

Cette plate forme est réservée aux sacrifices lors des cérémonies …

Je suis super contente de retrouver mon copain .. Il est chamane et guerrier et presque un demi dieu dans son village …

Je lui demande de me faire une démonstration pour savoir comment draper son turban rouge (qui signifie qu’il est un guerrier…) car j’ai acheté son chapeau avec les plumes l’année dernière donc je veux être capable de faire une présentation complète …

Comme il est super sympa il endosse le costume complet du grand guerrier qu’il est !!

Je lui demande de me faire une démonstration pour savoir comment nouer le turban rouge symbole de son statut de guerrier : il le fait mais sans mettre sa coiffe de chef …pas grave on prend une deuxième séquence vidéo pour que je puisse le refaire à la maison …

Il prend son air méchant pour les photos …alors que c’est un gentil…

Pas de doutes c’est un super comédien !!!

Il me montre la panoplie complète du parfait guerrier …la ceinture et le sabre me font rêver …On verra le mois prochain quand je reviendrai pour le grand festival tribal en espérant qu’il sera maintenu malgré le virus …

Publié le 14 juin 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :