Indonésie 2020 : incroyables villages de Sumba

Aujourd’hui, nous retournons au super lagon de Waikuri dont la couleur de l’eau est d’un bleu étonnant …sur ce lieu magnifique le gouvernement indonésien a construit des passerelles en béton qui gâchent un peu la perspective mais qui permettent de faire facilement le tour du lagon …

L’eau est d’une clarté incroyable !!!

A proximité du Lagon il y a un petit marché de textiles mais compte tenu des problèmes liés au corona même si l’Indonésie n’est pas encore en lockdown …il n’y a pas de clients et très peu de vendeurs …

Heureusement je retrouve les vendeurs de l’année dernière y compris celui avec lequel j’avais sympathisé. Comme il n’y a absolument personne …mon ami Ugo s’habille en guerrier de Pasola afin que je puisse compléter mes photos …et il a fière allure !!!

Bon d’accord sans les tongs cela aurait été mieux …

Comme on a le temps on décide d’aller saluer la maman du vendeur avec qui j’avais sympathisé. La maison est dans un village très pauvre non loin de là…

Notre arrivée fait sensation comme l’année dernière …avec beaucoup d’enfants…certains très sale et en mauvais état sanitaire …

Quand à la maman …elle sort juste de l’hôpital… pour une mauvaise toux …mais attention ce n’est pas le Corona (on finit par être complètement parano) mais un bon coup de froid et lorsqu’on voit le nez qui coule de certains gosses.

On repart pour visiter d’autres villages car nous sommes dans la région de Kodi…la Mecque de la culture de l’ouest Sumba.

On passe devant un très beau village qui s’appelle Aka Buku Bani où le chaman local qu’on appelle le Rota …détermine la date du Pasola.

Ensuite nous passons devant le village de Tosi où je prends les photos de loin pour éviter de payer le droit d’entrée habituel ..

Pour changer un peu on va piqueniquer près du petit port de Pero…où il existe un genre de geyser sur le littoral.. En fait la cote est très découpée avec des rochers qui sont d’anciens récifs coralliens donc bourrés de trous ce qui permet d’observer ce phénomène !!

On se dirige ensuite vers le village à Ratenggaro que j’ai visité l’année dernière…L’une des caractéristiques des villages de Sumba est qu’il existe des tombes mégalithiques. La plupart des tombes ressemblent à de grandes tables en pierre. C’est là que les redevances et le guerrier sont enterrés. Il y a des centaines de telles tombes dans ce village. Pour être précis, il y a 304 tombes dans ce village. De plus, les tombes ne sont pas seulement des dalles de pierre assemblées, il y a aussi des sculptures.

Les cérémonies funéraires et les enterrements peuvent être retardés pendant des décennies pendant lesquelles les corps des défunts sont conservés dans les maisons des vivants. Une fois que des fonds suffisants ont été acquis, il n’est pas rare que plusieurs générations de Sumbans soient enterrées ou réenterrées ensemble dans des compartiments segmentés de la tombe souterraine d’une manière qui ne viole pas les tabous de l’inceste. Alors que certains utilisent maintenant des treuils et des camions à bestiaux pour soulever et transporter ces pierres, tandis que d’autres les construisent à partir de ciment, la pratique de transporter à la main des dalles de roche pesant jusqu’à 70 tonnes au sommet de rouleaux à bois à travers la campagne persiste dans certaines parties orientales du île. L’événement proprement dit est précédé de mois de négociations entre les clans alliés et les villages, qui ont abouti à la participation de centaines d’hommes à la cérémonie de tarik batu . Le non-respect des rites nécessaires, y compris l’abattage d’un grand nombre de buffles , de vaches, de porcs et parfois de chevaux, et les rituels de protection nocturne dans les carrières où les pierres sont coupées, risque une réaction violente de la part de forces ancestrales malveillantes dont l’approbation est demandée par le deviner des entrailles d’animaux.

Les Sumbanais croient que sept paires d’hommes et de femmes sont descendues du ciel sur une échelle faite de cornes de buffle jusqu’à un point situé dans la partie centrale nord de l’île, et que convenablement enterrés, ils graviront finalement cette même échelle pour retrouver leurs familles. .

On est obligés de renoncer à la visite du village pour se réfugier dans une cabane où sont déjà installés des villageois.. Un d’entre eux vient avec un instrument de musique dont chacun commence à jouer .. Je ne résiste pas et achète ce joli instrument joliment sculpté …

Alors que l’influence des églises évangéliques augmente à Sumba et se reflète dans les cérémonies de conversion de masse, de nombreux insulaires conservent leurs croyances pratiquées en secret. Ces conversions peuvent être traumatisantes pour les Sumbans âgés qui croient qu’en se convertissant, ils rompent la relation avec leurs ancêtres. D’autres, en particulier les jeunes, se convertissent pour des raisons plus pragmatiques. L’Indonésie reconnaît officiellement cinq religions d’État et les postes recherchés dans la fonction publique, la police et l’armée sont fermés aux pratiquants de Merapu. Bien que cela ne soit pas courant, il existe des cas où des Sumbanais christianisés pieux ont reconstruit des tombes funéraires ancestrales ou fourni de l’argent et un soutien pour assurer que les générations précédentes sont enterrées de la manière prescrite. De même, les Sumbanais chrétiens sont souvent enterrés dans des tombes en ciment sur le modèle du Merapu, bien que le service soit organisé par des responsables de l’église.

Mais la pluie ne s’arrête pas et notre véhicule est loin d’être amphibie … On doit traverser de véritables rivières avant de rentrer à Tambolaka.

Publié le 28 juin 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :