Indonésie 2020 : Retrouvailles à Tarung Sumba

C’est un de mes derniers jours à Sumba avant de retourner à Timor …pour changer un peu, nous retournons dans la région de Waikabukak..c’est à dire plein sud pour visiter quelques villages traditionnels

Nous nous rendons dans le village de Praijing situé sur une colline avec un joli point de vue sur la vallée…Hugo m’avait parlé d’un trekking et j’étais déjà toute contente de faire de l’exercice …mais en fait il s’agissait seulement d’une grimpette de 500 mètres. Il n’empêche que le village est très beau : il est construit de manière classique autour de tombes mégalithiques.

Après la grimpette, on a un point de vue fantastique sur l’ensemble du village …

Les buffles qui ont été sacrifiés lors de funérailles ont des cornes vraiment impressionnantes …c’est d’ailleurs la taille des cornes qui détermine la valeur du buffle. Pour les funérailles les buffles sont offert en sacrifice par la famille et les amis. Il sera de bon ton de renvoyer l’ascenseur en offrant un buffle de valeur équivalente lorsque les circonstances s’y prêteront

Ensuite je décide de retourner à Tarung …Tarung est un village que j’ai visité il y a plus de 10 ans et j’avais passé une soirée fantastique avec une femme et son père qui est Rato c’est à dire chaman à Sumba. On avait sacrifié un coq et examiné ses entrailles pour savoir quel serait mon avenir…à l’époque j’avais beaucoup de problèmes à mon travail et même si j’étais à moitié convaincue …cette cérémonie m’avait fait du bien car elle m’avait rassurée.

Depuis plus de nouvelles et pour être honnête je n’avais pas vraiment mémorisé le nom du village …Mais l’année dernière en me promenant à Tarung j’ai un flash …je suis sure d’être déjà venue à cet endroit …pour confirmer mon impression je tombe sur une femme et là pas de doutes …c’est mon amie d’il y a 10 ans …on tombe dans les bras l’une de l’autre mais ni l’une ni l’autre avons le temps de passer plus de temps ensemble. Je lui promets de revenir l’année suivante et c’est ce que je fait !!!

Je retrouve la maison mais mon amie n’est pas là …elle travaille aux champs …Son mari part en mobylette la chercher …Pendant ce temps je retrouve le papa qui me reconnait également !!!

Lorsque mon amie arrive, on décide de faire des photos ensemble vêtues du costume traditionnel : je porte un costume en songket c’est à dire que le dessin est réalisé au moment du tissage avec des fils de différentes couleurs …je porte la coiffe traditionnelle de Sumba. Mon amie porte un costume en ikat où les motifs sont réalisés en teignant les fils de différentes couleurs grâce à un système de noeuds avant le tissage …

Quelles retrouvailles !!!

Il faut repartir mais il est bien prévu l’année prochaine !!!

Pour terminer la journée …on se rend au village de Waigali qui est habité par la tribu des Wanukaka. Ce village possède des statues assez élaborées pour célébrer le culte Marapu.

Le Marapu est une « foi vivante » qui est toujours célébrée par les Sumbanais. Ceux ci qui adhèrent à la croyance Marapu ou aux « enseignements des ancêtres », font toujours des cérémonies rituelles et des célébrations pour accompagner les différentes étapes de leur vie. Cette croyance est symbolisée par des rituels, des cérémonies de célébration et des sacrifices en l’honneur du créateur de la vie : Dieu ainsi que leurs ancêtres…

Marapu en langue Sumba signifie « L’Altesse Royale » pour désigner principalement les esprits de leurs ancêtres. Le marapu pour les habitants de Sumba dans le monde réel est représenté et symbolisé par des symboles sacrés tels que des bijoux en or ou en argent (mais aussi une statue ou une urne) nommés Tanggu Marapu . Ces symboles sacrés sont stockés dans le Pangiangu Marapu , au sommet de l’uma bokulu (maison sumbanaise en bambou). Bien que les Sumbanais aient beaucoup de Marapu dont les noms sont souvent appelés, loués et même sollicités, mais ils ne nient pas l’existence du Dieu. Le but principal de la cérémonie d’adoration n’est pas seulement de louer les esprits de leurs ancêtres, mais aussi de louer Mawulu Tau-Majii Tau (Dieu) en tant que créateur de vie et humain. La reconnaissance de l’existence de Dieu est généralement exprimée dans certains proverbes. Et cela ne peut se faire que dans des occasions spéciales. Dans la croyance Marapu, Dieu ne participe à aucune affaire du monde et est considéré comme un sujet abstrait. Par conséquent, les adhérents de Marapu sont pas autorisés à mentionner le nom de Dieu. Le Marapu lui-même est considéré comme un intermédiaire entre l’homme et Dieu. Le statut et le rôle de Marapu sont glorifiés en tant que lindi papakalangu – ketu papajolangu, ce qui signifie un lien entre l’homme et Dieu. Presque tous les aspects de la vie des Sumbanais sont influencés par la religion. Marapu est au cœur de leur culture en tant que source de leurs valeurs, de leur philosophie de vie, tout en ayant une influence majeure sur leur vie. Le marapu est aussi quelque chose dont les gens (les natifs sumbanais) ne pourraient pas vivre sans. Ils croient que l’homme fait partie de l’univers et en est inséparable.

On se balade dans le village et quelque chose m’interpelle : je vois une femme avec les jambes complètement tatouées…

Faire des tatouages sur la communauté de Sumba est une coutume qui doit être faite à la fois les hommes et les femmes qui grandissent plus ou moins âgés de 17 ou 18 ans. Avant l’accouplement, ils doivent effectuer des cérémonies traditionnelles ou rituels de tatouage (kamattuka) sur les bras et les jambes.

Ce tatouage (kamattuka) a été fait avec le motif de celui présent sur le côté opposé de la tombe, pour les âmes d’une famille décédée. Selon la croyance des gens de Sumba, le tatouage sur le corps est un signe de reconnaissance pour les esprits ancestraux afin de servir toutes les exigences des membres vivants de la famille. Les jeunes hommes ou les jeunes femmes qui se marient sans avoir d’abord pratiqué ou fait des tatouages seront méprisés. La cérémonie de tatouage traditionnelle est effectuée chaque année pendant la pleine lune entre 3 et 7 jours.

Publié le 30 juin 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :