Indonésie 2020 : Alor retrouvailles avec les Kui

Beaucoup de produits tissés célèbres sont originaires de diverses tribus en Indonésie. L’un desplus intéressant est le tissu tissé d’Alor, East Nusa Tenggara. Ce qui le rend unique, c’est que chaque groupe ethnique d’Alor a son propre tissage selon ses coutumes et sa culture. Chaque style et motif du tissage produit a sa propre histoire et sa signification qui a été préservée pendant des générations par les ancêtres.

Le peuple Kui est l’un des groupes ethniques d’Alor qui maintiennent encore leur patrimoine culturel sous la forme de tissages Les femmes de la tribu Kui continue toujours la tradition de tissage de la tribu. La tribu Kui est originaire de NTT qui vit à dans la partie ouest de l’ile de Alor.

L’histoire du métier à tisser Kui date à l’origine en 1619 après JC. L’émergence du tissage Kui ne peut être séparée de l’initiative et de l’influence de 4 groupes ethniques, à savoir : Leer Tribe, Koilelan Tribe, Keletawas Tribe et Malangkabat Tribe. 

Les femmes de chaque tribu ont commencé à introduire et à améliorer le métier traditionnel de tissage Kui. Le tissage Kui a un motif unique et symbolise les caractéristiques de chaque tribu qui forme le royaume de la tribu Kui. C’est pourquoi chaque tissage de la tribu Kui a une forte valeur culturelle et historique.

Outre cette fusion de tribus les tissages Kui sont représentatif du niveau social du propriétaire du vêtement et également de la personne qui l’a tissé.

Les tribus d’Alor et les Kui en particulier possède 3 niveau de statut social : supérieur, moyen et standard ..

Seule une femme issue des classes supérieures est habilitée à tisser ce type de vêtement. Idem pour les autres niveaux…Le niveau supérieur étant celui qui présente les motifs les plus compliqués et les plus difficiles à réaliser !!

L’homme ci dessous porte un sarong de niveau social supérieur qui est porté seulement pour certaines cérémonies …En général pour toutes les autres occasions les hommes portent plutôt des selimut c’est à dir des couvertures qui sont drapées autour de la taille …

Les couleurs même éclatantes sont souvent obtenues à partir de teintures naturelles sauf les plus petits motifs qui sont réalisés avec des fils du commerce !!!

Sur les premières photos vous voyez quelques détails du selimut masculin. Ensuite ce sont des photos de sarong féminin toujours de niveau social supérieur.

L’homme ci dessous porte un selimut classique de niveau supérieur qui présente sur le coté une série de motifs très compliqués…

Le selimut et le sarong de niveau social moyen restent proches du niveau supérieur …juste les motifs sur la partie noire sont nettement moins recherchés ainsi que les lignes de couleurs qui soulignent le bas et le haut du vêtement … En tout cas la preuve est faite …ces magnifiques vêtements sont toujours tissés de manière artisanale !!!

Le jeune homme ci dessous porte un selimut de niveau social standard …beaucoup plus simple et beaucoup moins coloré…

Enfin pour terminer le sarong de statut social standard …nettement moins décoré mais très chouette quand même !!!

Les environs de Moru où habitent beaucoup de Kui sont absolument magnifiques et abrite une ferme d’élevage d’huitres perlières …

Publié le 8 juillet 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :