Indonésie 2020 : A la recherche des Batulolong

Les Batulolong ne sont pas très nombreux et habitent dans des villages reculés au sommet des montagnes ce qui présente plusieurs difficultés …Les routes sont inexistantes ou en très mauvais état …même pour une mobylette pourrie comme celle de Marlon, atteindre le village de Masape, est une gageure …

Deuxième problème : le temps très beau le matin …se gâte rapidement pour pleuvoir en fin de matinée début d’après midi !!!

Bref on force la chance et on y va quand même …mais je dois faire une grande partie du chemin à pied !!!

Batulolong n’est pas une grande communauté mais est très consciente de son histoire séparée; appartenant aux 4 principales communautés de l’île d’Alor. 

Déjà les Hollandais ont voulu abolir la monarchie séparée à Batulolong, en raison de son insignifiance économique relative et sa quantité faible de personnes. Lorsque les Indonésiens ont divisé Alor en sous-districts (kecamatans) Batulolong n’en faisait pas partie.

La piste pour monter nous fait découvrir des paysages absolument fantastiques !!!

Avant d’arriver à destination on traverse plusieurs villages Abui Lembur avec de très belles maisons traditionnelles …

On arrive sur le plateau qui est une région beaucoup plus sèche que les autres parties d’Alor et que les gens de la région appellent l’Australie …

Rencontre d’une bande de jeunes sympas qui sont venus faire un pique nique sur le plateau : le confinement ici est super cool !!!

On traverse de nombreux villages Abui : la tribu des Abui est la plus importante de l’ile …

Les membres de la tribu Abui sont principalement des agriculteurs, tout comme les autres habitants d’Alor. Toutefois, dans les régions montagneuses, la chasse et la cueillette constituent également un complément important au régime alimentaire à base de maïs, de manioc et de riz. Dans les zones côtières, moins favorables à l’agriculture, de nombreux agriculteurs sont passés à la pêche, activité traditionnelle de la population austronésienne. Le bétail traditionnel est le porc et le poulet. Cependant, le bétail complète rarement l’alimentation en raison de la peste porcine et des maladies de la volaille fréquentes. Ainsi, l’alimentation n’est pas bien équilibrée, ce qui entraîne souvent de mauvaises conditions de santé et l’anémie, en particulier chez les enfants et les femmes. Dans les régions montagneuses la situation est meilleure car la chasse traditionnelle fournit une alimentation plus équilibrée. Les montagnes favorisent également un certain nombre de cultures comme le tamarin, la noix de coco, le café, le clou de girofle, le cacao, les noix de cajou, les chandelles (Aleurites moluccana), la vanille, les amandes (Canarium) et le tabac. Ceux-ci procurent aux agriculteurs un revenu supplémentaire, ce qui se traduit par un niveau de vie généralement meilleur que celui des habitants des zones côtières.

Traversée de « l’Australie » …magnifique paysage absolument désert !!!

On met un temps fou car je fais une partie du chemin à pied et en tongs qui ne sont pas les chaussures de trekking les plus recommandées…

Mais enfin on arrive dans le village de Masape …aucun contrôle …les gardes du posko Corona me font de grands saluts …je suis effectivement la seule occidentale dans ce coin …

On s’arrête déjà dans une belle maison traditionnelle où on a repéré un selimut ancien de statut supérieur séchant dans le jardin . La famille très sympa nous accueille chaleureusement. La grand mère s’habille même pour moi …par contre elle porte un sarong seulement de statut standard …on apprendra par la suite que le selimut est un cadeau dans le cadre d’un mariage….

Le fameux selimut supérieur !!!

Sur notre chemin une tisserande qui réalise des merveilles … Les Batulolong tissent leur textiles et ne délègue pas cela à d’autre comme le font les Abui et aussi les Adang.

Alors que la pluie menace très sérieusement nous arrivons enfin à la maison de nos amis Batulolong. Je remarque immédiatement qu’elle est un peu différente de celle des Abui surtout en ce qui concerne la forme du toit. Cette maison est très ancienne et a certainement plus de 150 ans …

Après le café traditionnel, la maitresse de maison m’apporte des splendeurs …un magnifique sarong en songket de statut social supérieur …auquel je ne résiste pas longtemps..

Elle me montre également un magnifique selimut également de statut supérieur …

Elle me propose très gentiment de le porter afin que je puisse faire des photos …Avec la coiffe , le panier à bétel et la ceinture traditionnelle …c’est encore mieux !!!

Pour compléter le catalogue « costumes » ci dessous un selimut statut social supérieur !!!

Puis un sarong statut social moyen …nettement moins travaillé que le sarong supérieur du début…

Puis un selimut de statut social standard …plus simple !!!

Et enfin pour terminer des photos de nos amis Batulolong que l’on reviendra voir plusieurs fois malgré les difficultés de la route car ils sont vraiment sympas !!!

Publié le 14 juillet 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :