Indonésie 2020 : Danse lego lego du festival Adang Alor

Petit temps mort ce qui permet à tout le monde de se reposer et se restaurer…

J’en profite pour prendre des photos de plein de gens sympathiques et de grappiller de quoi me nourrir …

Et j’en profite pour retrouver un court instant , mon guide !!!

C’est le moment idéal pour les photos et j’en profite pour immortaliser les chefs de clans Adang…et ma copine Kolana !!!

Pas mal de photos des femmes également qui portent des textiles qui me font rêver …qu’elles soient musulmanes ou chrétiennes …elles sont super souriantes et accueillantes !

Mais je vois tout le monde se diriger vers la place centrale au milieu de laquelle pousse un gros arbre sacré.

Les musiciens s’installent au pied de l’arbre et la danse lego lego commence sur un rythme assez calme…

Lego-lego est un pantun (une poésie orale traditionnelle) chanté pour accompagner une danse en cercle faite massivement dans l’île d’Alor-Pantar, East Nusa Tenggara. Tous les groupes ethniques à Alor-Pantar pratiquent le lego-lego comme l’un de leurs arts traditionnels. Initialement, le moyen d’expression du lego-lego est une langue rituelle sous la forme de langues archaïques. 

Dans le développement ultérieur, le lego-lego est parlé avec des langues de diverses ethnies dans l’île d’Alor-Pantar d’une manière poétique. 

Aujourd’hui beaucoup de jeunes générations à Alor-Pantar ne comprennent plus l’utilisation du langage archaïque du legolego.

Le lego lego commence de manière calme puis se termine de manière de plus en plus endiablée.

Ensuite photos d’un monsieur que je trouve particulièrement élégant …

Suite au lego lego classique …les hommes commencent une danse de guerre Adang bientôt rejoints par les femmes qui démarrent une danse endiablée qu’elles soient musulmanes ou chrétiennes …

Ci dessous 2 moments caractéristique de cette journée en vidéo pour la couleur musicale …

La deuxième vidéo concerne la danse de guerre Adang

Il est maintenant temps de revenir vers Kalabahi qui est relativement loin surtout avec une mobylette aussi pourrie que celle de Marlon. Dernier au revoir à plein de nouveaux amis.

Marlon qui ne veut absolument pas rencontrer les officiels du gouvernement présents qui appartiennent cependant à sa famille …me demande de partir au dernier moment …Mais même en trainant je ne tarde pas à les rattraper voire à les dépasser …

Dernier regard sur le village de Bampalola sur la route du retour !!!

Publié le 4 août 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :