Indonésie 2020 : exploration de la région d’Ayotupas à Timor

J’espère ne pas arriver à Indonésie 2021 …sans avoir quitter la province de NTT, mais pour l’instant, lorsque je lis les news …je pense que c’est mal parti !!!

Pour changer un peu je suis revenue de Alor et ai décidé d’explorer à fond Timor pour changer un peu d’horizon …mais du fait de la pandémie de coronavirus la ville de Kefamenanu est fermée et la route est coupée …Voilà qui va reporter mon projet qui était de rejoindre la région de Malaka. Nous décidons de rejoindre en premier lieu Soe que je n’ai jamais exploré à fond ….

De là nous partons pour Amanuban puis Ayotupas …

Nous nous arrêtons pour visiter un atelier de tisserands mais personne n’est présent…3 femmes passent près de nous et nous invitent à visiter leur maison où elles réalisent également des tissages du type Ayotupas…

Nous descendons un chemin abrupt à pied qui est impraticable en voiture …

Nous arrivons bientôt chez ces charmantes dames … Toutes les habitations comportent un lopo…

Un lopo est la maison traditionnelle de Timor. Cette maison n’a pas de mur …Sa construction couverte en chaume et donc laissant l’air circuler, est réputée pour être plus agréable pendant les grosses chaleurs que les maisons construites en ciment !!!

Les femmes nous apportent des merveilles …il n’y a que des selimut !!! Je voudrais bien prendre des photos mais pas d’hommes à l’horizon à part Marlon malade come un chien et son copain le chauffeur … Il n’est pas emballé par l’idée d’être pris en photo …mais tant pis !!!

Ce selimut est magnifique mais il n’est que de niveau moyen …en effet pour être de niveau social supérieur …les motifs doivent comporter des figures humaines et celui ci est décoré avec des poulets !!!

Comme peu de touristes viennent dans ce village reculé surtout en ce moment …nous sommes l’objet de la curiosité amicale des villageois …

On nous apporte des centres de selimut : le selimut est tissé en trois parties : le centre très décoré qui utilise la technique Buna. Le dessin est réalisé pendant le tissage et non pas rebrodé ensuite …

Tout est magnifique et réalisé avec des teintures naturelles …je craque pour le centre « vert »…qui est de statut social supérieur …Le corps des figures humaines en damier représente les champs appartenant à ce fermier .

Les femmes coupent les franges de ce magnifique sarong (le tissage aboutit à une forme de tube …) pour que je puisse prendre des photos de ce magnifique sarong de statut supérieur (motifs Buna représentant des formes humaines …)

Nous regrimpons toute la côte et arrivons chez le premier tisserand …qui lui n’a que des sarongs et pas de femme à la maison …Il faudrait que ces 2 familles s’organisent !!!

Les sarongs sont magnifiques mais je ne cède pas à la tentation …j’en possède un depuis 2 ans de statut social supérieur …

Nous repartons en sens inverse car la route est longue et difficile pour arriver à Soe… Sur la route, nous rencontrons ce charmant monsieur qui emmène son coq au marché …il ne porte pas un selimut spécifique à la région mais un vêtement standard porté par les hommes de Timor.

En passant sur la route on aperçoit une femme en train de tisser …on s’arrête et on découvre qu’elle est assise sur un sarong plein de trous mais qui a été une splendeur … avec des motifs rouges qui représentent les ancêtres … Mais malgré mon amour des vieilles choses celui ci est en trop mauvais état pour que je l’achète …

La voisine nous présente un sarong de la région Amanatun de haut statut social mais je suis moins intéressée…

Voyant mon intérêt pour le premier textile, les femmes me ramènent un sarong du même type mais seulement de niveau moyen …ce qui présente une grosse différence !!!

A la fin on me rapporte le bas du sarong que je recherche …mais le vêtement n’est pas fini … Tant pis je regarderai si je trouve mon bonheur au marché de Soe !!!

On continue notre route et on s’arrête pour photographier 2 hommes qui portent des selimut avec des motifs Tais caractéristiques de la région …

Le selimut du deuxième homme est de statut social supérieur car comporte une partie tissée en motif Buna, dans le dos …

Quelques jours plus tard, je découvre au marché de Soe, le sarong de mes rêves à un prix acceptable …Juste il est présenté à l’envers …la partie décorée étant au bas du sarong !!!

Tout est bien qui finit bien !!!

Publié le 17 août 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :