Indonésie 2020 : Rizières et temples dans la brume à Sidemen et Besakih

Ce n’est pas par hasard que j’ai choisi la région de Sideman qui est célèbre pour ses tissages Songket enrichis de fils d’or !!!

Le Songket est un tissu qui appartient à la famille des textiles de brocart du monde malais (aujourd’hui, Indonésie , Malaisie , Brunei , Singapour et le sud de la Thaïlande ). Il est tissé à la main en soie ou en coton et finement décoré de fils d’ or ou d’ argent . Les fils métalliques se détachent du tissu de fond pour créer un effet chatoyant. Dans le processus de tissage, les fils métalliques sont insérés entre la trame de soie ou de coton fils (latitudinaux) dans une technique appelée technique de tissage de trame supplémentaire .

Le Songket est traditionnellement considéré comme un tissu traditionnel luxueux et prestigieux, porté uniquement pour des occasions spéciales, des fêtes religieuses et des fonctions sociales traditionnelles. C’est devenu un vêtement indispensable pour les mariés pour leurs mariages, comme dans les costumes de mariage traditionnels de Palembang, Minangkabau et Bali .

Aujourd’hui, le songket est principalement porté dans des contextes traditionnels comme costumes traditionnels pour les mariages ou les cérémonies traditionnelles. Plusieurs efforts ont été menés pour promouvoir le songket en tant que tissu populaire pour la mode, tant au niveau local qu’à l’étranger. Pendant l’ère coloniale hollandaise, des songket de l’ouest de Sumatra ont été exposés aux Pays-Bas.

Mais la région est absolument magnifique et propice aux promenades pour admirer les paysages de rizières en terrasses …

A l’entrée des rizières de nombreux fétiches destinés à éloigner les mauvais esprits et favoriser les bonnes récoltes !!!

Un de mes objectifs était de visiter le temple de Besakih que je n’avais pas revu depuis 40 ans …je dois avouer que mes souvenirs étaient des plus flous à ce sujet …

Malheureusement le soleil n’était pas de la partie …

Besakih est connu pour être le  » temple mère  » de Bali, il est donc le plus important de l`hindouisme balinais et se situe à 1 000 mètres de haut, pas loin du Mont Agung.

 Besakih est un temple qui se mérite car énormément de marches à grimper mais la vue arrivée au sommet en vaut la peine.

Le temple de Besakih possède donc 86 temples dont le plus important le temple Pura Penataran Agung ainsi que 18 autres. Pour les Balinais visiter ce temple est essentiel car il fait partie d`un pèlerinage. De nombreuses marches mènent au temple principal qui conduisent sur le chemin a des temples qui varient selon leur statuts, fonctions etc.

Le temple de Besakih est associé à 3 temples dédiés à la trinité Hindou. Le temple Penataran Agung au centre a des bannières blanches pour Shiva le destructeur, le temple Kiduling Kreteg sur la droite a des bannières rouges pour Brahma le créateur tandis que sur la gauche le temple Batu Madeg avec ses bannières noires represente Vishnu le protecteur. Vous pouvez visiter d`autres temples du site mais ils sont en général fermés au public car ouverts qu`aux pèlerins.

Le temple Batu Madeg cité plus haut contient un rocher central indiquant que la région du temple de Besakih était déjà réservée pour être un lieu sacré depuis un temps ancien.

Ses origines restent incertaines, il remonte probablement à la période préhistorique. Les bases de pierre du Pura Penataran Agung et de plusieurs autres temples ressemblent aux pyramides à degrés du mégalithique qui datent d`au moins 2 000 ans. Ce fut probablement un lieu de culte hindou à partir de 1 284 quand les premiers conquérants Javanais s`installèrent à Bali. Au XVe siècle Bekasih était un temple d`Etat de la dynastie Gegel.

La légende du temple de Besakih …

Dans un temps lointain Besakih était une foret il n`y avait alors aucun détroit entre Bali & Java. Bali etait alors appelé « ile Dawa ». A cette époque il y avait une sorte d` hermite qui s`appelait Resi Markandeya et qui vivait au mont Rawang (mont raung maintenant ) à Java. Il venait d`Inde il méditait dans les montagnes jusqu`au jour ou il reçu des ordres de Hyang Widhi Wasa de procéder a la déforestation de l`ile Dawa (Bali) puis de diviser l`ile en plusieurs parts entre ses fervents. Il se rendit alors à Bali avec ses 8 000 étudiants qui se mirent alors à abattre les arbres. Durant ce travail de déforestation ils tombèrent malades ou moururent car ils n`avaient pas procéder à une cérémonie speciale. Les travaux furent interrompus temporairement et Resi Markandeya  retourna au mont Rawang. Puis un jour considéré comme  » bon  » il poursuivit ce travail mais cette fois ci invita 4 000 moines avec qui il se mit alors à méditer, tout se déroula bien et il pu alors diviser la terre pour ses étudiants, terre qui servi pour l`agriculture et les habitations.

A l`endroit ou ils ont procédé à la déforestation Resi Markandeya avait installé des cruches d`eau et Pancadatu  (objets métalliques tel que or, argent, cuivre, fer, bronze et bijou Mirah Adi ) il fit aussi une cérémonie et béni la terre qui fut alors nomme Basuki en référence au dragon  » Naga Besukian  » qu`on croit qu`il habite le Mont Agung.

Depuis cela chaque nouvel arrivant sur cette terre n`a pas à expérimenter la malchance de son prédécesseur.

Le nombre des toits des temples de Bali est toujours impair … Le nombre 9 et 11 est le nombre de toits le plus élevé qui signifie l’entrée du paradis …

Pour rappel en voyant les ombrelles : Le jaune et le blanc sont dédiés à Shiva le destructeur …le rouge à Brahma le créateur et enfin le noir à Vishnou le protecteur !!!

Le temple de Besakih représente un véritable centre culturel pour Bali. En fonction du calendrier local, il accueille chaque année plus de soixante-dix cérémonies religieuses importantes. Les anniversaires liés aux dix-huit sanctuaires sont célébré tous les ans. Ainsi, les habitants des environs viennent célébrer la visite des Dieux lors de la célébration de la pleine lune , purnama kedasa , qui a lieu en mars.

Lors de ces événements, les fidèles et les prêtres hindous de la région participent activement aux rituels et aux cérémonies. Le temple de Besakih se révèle être la seule institution du genre qui permet à toutes les castes de venir y recevoir des bénédictions ou d’y déposer des offrandes. En visitant le site pendant ces fêtes religieuses, vous aurez ainsi le privilège de découvrir les nombreuses pratiques hindoues de Bali.

Publié le 19 novembre 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :