Indonésie 2020 : Premières découvertes à Maumere Flores

Nous voilà prtis vers Maumere …en voiture. Donc on évite la promiscuité des bemos (minibus) et la galère des ojeks (moto taxi) avec le barda ..

Les paysages sur la route sont absolument magnifiques …j’avais oublié combien l’ile de Flores était belle !!!

A l’arrivée, je déchante car j’ai super mal à l’épaule et au poignet …j’ai terminé mon stock d’anti inflammatoires et je commence à douter que les choses s’arrangent dans les prochains jours …

On decide donc d’aller faire un tour à l’hôpital de Maumere qui est quand même la plus grande ville de Flores … L’objectif est de me faire refaire une radio pour vérifier que je n’ai rien de déplacé..

Je m’engage alors dans un parcours du combattant digne de UBU. Je fais la queue pour remplir un espèce de questionnaire sans rapport avec le motif de ma visite … puis on fait la queue pendant 2 heures ..

Heureusement certaines femmes sont venues avec leur sarongs traditionnels ce qui me permet de commencer mon exploration …bien que la deuxième dame et la 3ème ne portent pas de sarongs de Sikka mais de Lio

Après ces longue attente …on récupère une facture et il faut refaire la queue pour payer …ensuite c’est carrément du délire : on est reçus porte ouverte par une infirmière qui tousse (heureusement avec un masque …) qui nous administre à nouveau un long questionnaire sans rapport avec ce qui m’amène …sur la chaise d’à coté il y a une femme qui doit être docteur …elle tousse aussi …elle interroge d’autres patients qui sont assis à 20cm de nous … Bonjour le respect des distances !!!

Bref j’arrive à récupérer une ordonnance de Ibuprofène …mais pour les radios il faudra refaire la queue !!! Malheureusement il est 2H30 de l’après midi …et donc trop tard ..le cabinet de radiologie est fermé !!!

Je laisse carrément tomber les radios pour le lendemain …sinon il faudra également que je soigne le « pétage de plombs »…

Après l’épreuve de l’hôpital, on va faire un petit tour au marché ce qui permet d’avoir une petite idée de ce que l’on pourra trouver sur le plan local …

Déjà je suis absolument émerveillée par la beauté et la complexité des motifs Sikka …Il y a environ 52 motifs pratiqués par les tisserands du peuple Sikka. Les couleurs sont en général réalisées à partir d’ingrédients naturels.

Le premier motif est un de mes préférés : il s’appelle Rempesikka.

Le deuxième est magnifique également et ce nomme Wenda.

Le motif ci dessous est également de type Wenda. le motif du bas représente une église. Le peuple Sikka est chrétien catholique.

La première photo représente aussi un de mes motifs préférés : Nagalaland qi représente des serpents

Les photos suivantes qui coportent des étoiles : bintang en bahasa qu’on appelle Mawarani.

Les premières photos concernent le motif Selepa qui comportent également pasmal d’étoiles …

La dernière photo concerne un motif Pedangpuhun …que j’aime beaucoup également !!!

Une autre variation du motif Pedangpuhun pour commencer puis un motif Lio de la région de Ende dont je ne peux pas dire grand chose pour l’instant …

Ce premier motif s’appelle Kursi ce qui veut dire chaise en dialecte local

Et pour finir des racines qui appartiennent à la famille du manioc

Enfin une journée forte en découvertes y compris l’organisation des hôpitaux en Indonésie que je vais essayer d’éviter à l’avenir …

Publié le 6 décembre 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :