Indonésie 2020 : Retour à Nita pour découvrir la collection Lepolorun

Une surprise …on se rend à Nita et je découvre que je suis déjà venue dans cet endroit l’année dernière en pensant que le village s’appelait Lela…

Je retrouve Alphonsa et sa fantastique collection de tissage dont tous ne sont pas tissés en pays Sikka.

Elle présente de nombreux vêtements réalisés avec des Ikats traditionnels ce que je trouve un peu dommage …

Je repère un motif à base d’étoiles soit un motif Dalamawarani …

Le premier textile présenté est le double du sarong que j’avais acheté l’année dernière à Alphonsa à prix d’or …il s’agit d’un selimut tissé avec du coton filé à la main, teint avec des teintures végétales et bien sûr tissé à la main !!!

Les premières photos concernent un selimut orné d’un motif « mamuli » …symbole de fertilité

Les ornements de mamuli ont une forme qui représente les organes génitaux féminins, symbolisant la femme en tant que donneuse de vie. Les mamuli sont les objets de valeur en métal précieux les plus importants et sont considérés comme des objets d’héritage qui ont servi dans d’importants rituels d’échange.

Les photos suivantes concernent un motif Lio venant de la région de Ende… Ce motif comporte également un dessin de mamuli avec une forme de losange spécifique au peuple Lio.

Le troisième ikat ..très élaboré est également originaire du pays Lio.

Un premier sarong Sikka tissé avec la technique ikat et teint à l’indigo…

Ensuite un tissage originaire de Ende avec la présence d’un mamuli caractéristique ..

On en profite pour visiter les maisons traditionnelles du complexe…

La première maison est destinée à loger les invités…

La maison suivante est l’école de tissage pour les stagiaires…mais compte tenu de la présence du coronavirus, toute cette activité est à l’arrêt..

Quelques chassis avec des ikats en préparation prêts à être intégrés sur le métier à tisser…

Quelques exemples de selimut traditionnels qui sont des classiques portés par les hommes du peuple Sikka. Compte tenu du caractère super élaboré des sarongs portés par les femmes …ces textiles sont presque décevants …

Quelques écheveaux de coton teints avec des produits ultra naturels …et des petites statues : un homme et une femme vêtus des vêtement traditionnels Sikka.

2 femmes arrivent ce sont des maitres tisserande qui travaillent dans cet atelier …

Elles portent de magnifiques sarongs …celui de gauche est un motif Meranwair…

Celui de droite est un motif Dalamitan.

Bon belle journée dont je ressors avec un léger mal de tête compte tenu du nombre de motifs dont je dois mémoriser les noms …

Publié le 10 décembre 2020, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :