Indonésie 2021 : le marché de Wolo Waru Flores

Aujourd’hui c’est le jour de marché à Wolo Waru : très bonne occasion de prendre un bain de foule …sans masques, sans distances réglementaires …bref une immersion rapide dans un bain de Corona…

En ce qui me concerne pas le choix …je garde le masque …déjà pour me protéger …ensuite cela me permet de leur faire moins peur …car ici les gens sont convaincus que le virus vient d’Europe et pas de la Chine ..

Nous sommes accueillis par un gigantesque embouteillage de mobylettes …les coqs de combats trainent attachés par une ficelle au bord de la route …

Un attroupement au début du marché : certainement une démonstration d’agressivité des volatiles avant leur achat par un éventuel client !!!

Ensuite on attaque par le marché aux poissons …super appétissants : les poissons sont très frais car ils viennent de Ende qui est à 2 heures de route (à 40km/h la vitesse de croisière de Bram…) et est situé au bord de la mer …

Il y a également un stand de vente de textiles Lio mais je résiste vaillamment …car on m’a bien expliqué que c’était le plus mauvais endroit pour acheter !!!

Ensuite c’est une débauche de couleurs, de fruits, de sel, de poissons séchés…

Tout le monde est souriant et personne ne porte de masque …super pour les photos !!!

Près du marché aux tissus, une dame fait la démonstration d’un homard à roulettes …certainement made in China !!!

Les petits sacs en feuille de palmier contiennent du sel…

Il y a de plus en plus de monde dans le marché …je songe sérieusement à faire demi tour …

Sur le chemin du retour …on rencontre plein de gens sympas : une dame qui pose pour la photo avec son superbe sarong , de très gros poissons et même une camionnette remplie de poulets à qui on a eu la gentillesse de donner de l’eau …étonnant car ici ce ne sont pas des tendres avec les animaux …

Il est temps de continuer notre route sauf que je m’aperçois que ma batterie est presque finie et je n’en ai pas de rechange …retour à l’hotel avant de prendre la route complètement défoncée qui va à Nggela.

Publié le 14 mai 2021, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :