Indonésie 2021 : l’ile d’Adonara Flores

Me revoilà à l’st de Flores …

Premier problème je prends l’avion pour Maumere …la capitale de Flores et tombe à l’arrivée sur Bram le chauffeur avec qui je suis censée faire le second voyage à Bajawa mais à qui je n’ai pas dit que j’arrivai via Maumere…

En fait je n’avais vraiment pas le choix : en arrivant directement à Larantuka, j’aurai du faire un détour par Kupang et donc effectuer 2 tests antigen car 2 trajets en avion …donc couteux et rien d’agréable !!!

Le sieur Bram est particulièrement furieux de me voir arriver avant la date prévue …et partir avec un autre chauffeur et mon copain Sandy.

Mais pour l’instant pour moi il n’y a rien de changer et je lui promets que je reviens dans 5 à 6 jours …juste le temps de refaire mes photos sur l’ile de Lembata que je rejoindrais avec un petit bateau local …

Mais rien ne se passe comme prévu …

Dès mon arrivée à Larantuka j’apprends que si je vais à Lembata …je ne pourrais plus en revenir …donc j’annule mon voyage …ce qui se passe sans problèmes …

Autre conséquence des règles du gouvernement indonésien pour éviter les mouvements de foule pendant le Ramadan …les routes sont bloquées pendant 15 jours et il est impossible de rejoindre Maumere …

Donc impossible de faire le voyage prévu avec Bram …que j’averti bien en avance en essayant de lui expliquer que je n’aurai ni le temps ni l’argent de voyager avec lui …

Et là crise d’hystérie, menaces …bref la totale …je pense que je l’ai échappé belle et je suis très contente de ne plus voyager avec cet individu…

En attendant il faut que je m’occupe à Larantuka …donc avec mon copain Sandy, on décide d’aller visiter Adonara !!!

Le départ est plutôt sportif et on embarque sur un bateau avec un gros chargement d’oeufs en espérant de pas faire d’omelette !!!

On quitte Larantuka avec une superbe vue sur le volcan Ilé Mandiri …qui est éteint depuis très longtemps …

On a rendez vous avec un copain de Sandy qui anime et commercialise les produits d’un groupe de tisserands. Il nous attends à l’arrivée et on le suit jusqu’à Witikama …

Là on a le droit à une présentation de textiles plutôt colorés et décorés de nombreuses rayures …le principe est simple …plus le nombre de rayures est important plus le statut social du propriétaire est élevé !!

On commence par une présentation crescendo …de bas à très élevé …

Deplus le sarong ci dessous est ancien ce qui lui confère une valeur particulière ..;

Après la présentation de sarongs féminins que l’on appelle ici Kewateke on passe à la présentation des sarongs masculins que l’on appelle ici nowin.

Il est temps de découvrir quels sont les métiers à tisser qui permettent à ces femmes de réaliser ces merveilles …J’avoue être surprise par la rusticité des instruments..

La maman de notre hôte se dévoue pour nous faire une démonstration …ce qui permet de constater que les rayures sont réalisées sur les fils de chaine…

Une voisine arrive avec un grand sac de textiles et on repart pour une présentation …

Après avoir admiré toutes ces merveilles …il est temps de profiter du bon déjeuner que nous a offer notre hôte …

A ma demande une des tisserandes s’habille en costume traditionnel …spécial cérémonie …

Compte tenu du nombre et de la finesse des rayures de son sarong on peut en déduire qu’elle appartient à un niveau social élevé …

Les habitants d’Adonara ont conservé des traditions très vivantes …les hommes effectuent dans le cadre des cérémonies des danses guerrières impressionnantes que l’on appelle Hedung.

Il va être temps de se quitter donc c’est l’heure des photos souvenir …

On reprend le même genre de bateau pour rentrer …avec un taureau cette fois ci (cela avait été des boucs à l’aller …) Lorsqu’il faut débarquer cette pauvre bête , on peut constater qu’ici les animaux sont nettement moins bien traités que les mobylettes…que ‘on fait descendre précautionneusement sur une planche …

Publié le 14 août 2021, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :