Indonésie 2021 : La 2ème expédition vers Lamalera

La fois précédente, lorsque j’avais rejoint Lamalera avec Jansen …cela avait une galère épouvantable : la route pour commencer complètement défoncée avec des pluies diluviennes…et l’accueil des villageois était plus que réfrigérant…Là aussi on m’avait demandé demandé d’acheter le textile avant de le photographier !!!

Sur ce dernier point Ridwan semble zen et me confirme que je pourrais prendre toutes les photos que je veux sans problèmes …par contre j’ai l’impression qu’il ne se rend pas complètement compte des difficultés de la route…je veux dire de la piste !!!

On part à l’aube sans petit déjeuner car tout est fermé à Lewoloba …on est persuadés pouvoir faire un stop gastronomique à Mingar qui est sur la route …mais là aussi grosse déception tout est fermé également !!!

J’insiste pour prendre la route de la cote pour commencer qui dans mon souvenir était un peu meilleure que la route de la montagne …

La photo montre un des endroits les plus carrossables car après même à pied le chemin était si difficile que je n’ai pas eu le courage de me servir de mon appareil photo…

Les problèmes n’ont pas tardé à arriver car nous avons cassé la chaine de la mobylette !!!

Nous sommes obligés de faire demi tour et de revenir à pied vers le plus proche village qui s’appelle Idalolong …

On a beaucoup de chance car on trouve un réparateur qui n’est pas encore parti à l’église pour la messe : on est dimanche !!! Toute la famille est sur son trente un pour l’occasion …

J ‘ai beaucoup de temps pour faire des photos et admirer les textiles de la région car vu la technicité et l’outillage de notre réparateur on est coincés là pour un bon moment !!!

Les sarongs locaux sont tissés à la main mais utilisent du coton du marché et des couleurs synthétiques …mais ils sont quand même très seyants !!! Les motifs rappellent ceux que nous avons vu hier à Penikewek..

Joli sarong coton du marché avec motif floral …puis sarongs plus ancien tissé mais non filé à la main…violet, vert et bleu …

Le temps se prolonge car notre réparateur n’est pas des plus doués…heureusement un autre villageois vient l’aider …espérons qu’il sera plus doué car sinon nous n’aurons jamais le temps d’atteindre Lamalera et de revenir…

Bon ça y est notre véhicule est état de marche …il va falloir se dépêcher pour aller à destination et nous n’aurons pas de temps pour aller revoir les pêcheurs de baleines !!!

On repart mais on est obligés de s’arrêter en catastrophe à Baulolong pour échapper à la pluie diluvienne qui nous tome dessus. On se réfugie dans une maison au hazard et on a de la chance car ils ont quelques sarongs à nous montrer …

J’aime beaucoup les motifs du premier même si il n’est pas kapas …mais travail est très beau. Vu le temps je résiste à toute tentation d’achat et on repart dans la boue vers Lamalera !!!

Nous arrivons enfin en vue de Lamalera …je croise les doigts pour que cette expédition vaille la peine …

A l’entrée du village on repère quelques Tenuns en train de sécher …nous sommes chez un pêcheur de baleine et sa femme tisse les motifs traditionnels de Lamalera : Baleines et bateaux de pêche …

Mais malheureusement elle ne cultive plus ni ne file coton …idem pour les couleurs qui sont également achetées au marché ..

Ridwan demande les prix pour avoir la température du marché …j’ai beaucoup de mal à me retenir de rire tellement on nous demande des prix exorbitants …la couleur de mes cheveux n’est pas étrangère aux annonces …nous continuons notre route vers une connaissance de Ridwan …

Nous arrivons dans un homestay au centre du village où Ridwan qui est skipper a l’habitude d’emmener ses clients australiens…quand il en a !!!

L’ambiance est donc un peu à la déprime vu que ce homestay n’a aucun client …la grand mère ne se fait pas prier pour nous montrer ses sarongs cérémoniels car elle espère bien me vendre quelque chose

Ses sarongs sont magnifiques et kapas sauf certaines lignes de couleur bleue vif que je soupçonne venir su marché.

Les motifs qui représentent pour certains des raies manta sont typiques de la région… Les sarongs ont gardé leur rewot (la partie des fils non tissés au centre qui sont un peu comme les racines de ce sarong cérémoniel) …Bref un sans faute sauf les prix qui sans être délirant sont trop élevé pour mon budget de fin de séjour en Indonésie !!!

Vu nos mésaventures …il est plus que temps de rentrer pour ne pas faire la piste de nuit. Ridwan qui est devenu un peu frileux sur les conditions de la route décide de prendre la route la montagne plus dure mais avec éventuellement plus de villages pour nous dépanner si besoin est …

Nous rencontrons sur la route du retour une charmante dame avec un magnifique sarong même si il est réalisé avec le coton du marché.

On continue sur la route de montagne si étroite qu’il est impossible de doubler mais au moins sans pannes…

Et dans tout cela nous n’avons toujours pas pris notre petit déjeuner donc arrêt obligatoire à Mingar pour prendre le temps de déguster un poisson grillé.

Le soir à l’hotel…nous avons à nouveau droit à une présentation de tissages avec des vendeurs différents dont les prix sont toujours aussi délirants que ceux des vendeurs précédents !!!

Après une journée pareille pas de problème pour s’endormir !!!

Publié le 8 octobre 2021, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :