Népal 2021 : De Pokhara à Kagbeni

Pokhara est la ville préférée des touristes car nettement moins polluée que Kathmandu …plus calme …peut être pas car avec le temps elle s’est transformée en gigantesque shopping center …

Donc plus propre mais nettement moins népalaise …donc ce n’est pas ma préférée !!!

A l’époque du festival de Dashain elle est envahie par les touristes népalais qui sont encore pires que les touristes indiens …bref la plaie !!!

Pokhara est située à 200 km à l’ouest de Katmandou, dans la partie nord-ouest de la vallée de Pokhara, qui est un élargissement de la vallée de Seti Gandaki. La rivière Seti et ses affluents ont creusé des canyons dans le fond de la vallée, seulement visibles à partir de points de vue élevés ou dans les airs. À l’est de Pokhara, la ville de Lekhnath fait suite dans la vallée.

Au sud, la ville est bordée par le lac Phewa (d’une superficie de 4,4 km2 pour une altitude d’environ 800 m au-dessus du niveau de la mer) ; au nord, à une altitude de près de 1 000 m, la périphérie de la ville touche le pied de la chaîne des Annapurna.

Il n’y a pas d’autres endroits au Népal où les montagnes s’élèvent aussi vite. Dans cette zone, sur moins de 30 km, l’altitude passe rapidement de 1 000 m à plus de 7 500 m. Le Dhaulagiri, la chaîne des Annapurna et celle du Manaslu, qui culminent chacun à plus de 8 000 m d’altitude, sont visibles depuis Pokhara. Les montagnes dominent l’horizon nord de la ville.

De l’autre côté de la ville, il y a un lac du nom de Phewa Tal (Tal signifie lac en népalais), trois grottes (Mahendra, Bat et Gupteswor) et une chute (Patale Chhango ou Devi’s Falls) où l’eau du lac Phewa disparaît dans une perte.

Les bords du lac sont certainement les endroits les plus calmes et les plus reposants de la ville…Il y a un petit temple hindou étonnamment calme vu la période de festival hindou !!!

Le lendemain on part à l’aube en jeep …l’objectif est de rallier Kagbeni qui est la porte du Mustang et où nous devons accomplir nos formalités d’entrée

Je constate qu’il y a beaucoup de monde sur la route ce qui n’est pas trop rassurant pour la suite du voyage …ce sont seulement des népalais …la frontière indienne n’étant pas encore ouverte !!!

La route est dans un état déplorable pire que lorsque je l’avais empruntée en 2012 pour aller au festival Teiji …de toute manière nous n’avons pas le choix …il n’y a pas de vols pour Jomson …la ville la plus proche de Kagbeni …et heureusement il ne pleut pas …

En arrivant à Jomson, je trouve les paysages désertiques qui me plaisent tant au Mustang !!!

Le ciel est bleu tout va bien…

Nous sommes arrivés il ne nous reste plus qu’à marcher …je ne sais pas encore que ces imbéciles ont détruit la piste de trek pour construire la route et n’ont pas prévu de solution de remplacement …nous sommes donc condamnés à marcher en grande partie sur la route…dans la poussière et les gaz d’échappement …vu le prix des droits de trek au Mustang (50 USD par jour) c’est carrément du vol !!!

Publié le 23 novembre 2021, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :