Népal 2021 : Retrouvailles avec Luri Gompa

Ce n’est pas la première fois que je m’aventure dans cette région du Mustang : j’y suis venue en 2009 et j’avais gardé un souvenir impressionnant de cette Gompa dont la marche d’approche m’avait semblé éreintante …mais cette région du Mustang est peu touristique et offre des paysages magnifiques !!!

On démarre de Dhee et on commence par marcher dans le lit de la rivière Kali Gandaki …pratiquement à sec en cette saison .. marche qui n’a rien d’aisé car on circule sur des gros galets très instables …cette marche se termine par une belle grimpette qui nous donne un aperçu de ce qui nous attend.

Sur notre chemin nous traversons 2 villages : Yara puis Ghara.

A Yara impossible de trouver un logement …tout est fermé et pourtant c’était le village où nous avions campé en 2009…

A Ghara nous sommes plus chanceux car on trouve une guest house très propre où les propriétaires sont très accueillants : nous sommes les seuls clients .

L’idée est de coucher à Ghara de partir à l’aube jusqu’à Luri Gompa et de marcher au retour jusqu’à Dhee …tout cela me semble bien ambitieux …mais je ne discute pas…

Nous voilà arrivés au pied de Luri Gompa : on a un peu de mal à trouver le novice qui a la clé et cela se comprend car les touristes ne se bousculent pas pour visiter ce site magnifique …

Luri Gompa est un site assez incroyable. Nichée à l’intérieur d’une cheminée de fée, le petit monastère est creusé dans la roche. Ce n’est d’ailleurs pas tout à fait une roche mais plutôt un agglomérat. Un stupa impressionnant a été construit dans une grotte creusée en forme d’ogive. Les peintures sont autant surprenantes par leur situation improbable que leur esthétique. De même époque que celle de Lo Manthang, les pigments ont traversé les siècles pour nous offrir ces fresques magnifiques motifs interprétant des représentations de Bouddha ou d’autres divinités. Il faut imaginer les lowa (habitants du Mustang), grimper à mi-hauteur de ces formations pour ensuite y creuser les roches et installer ces monastères miniatures.

Contre toute attente j’effectue la grimpette sans aucune difficulté …je ne comprends pas que j’en ai gardé un souvenir si douloureux …

A l’intérieur il existe un petit temple avec de jolies peintures qu’il est absolument interdit de prendre en photos…mais par contre nous avons le droit de prendre en photo cette magnifique stupa. on me dit qu’elle date de 600 ans après JC …je suis un peu septique .. Elle a failli être détruite par les chinois mais heureusement les magnifiques peintures qui ornent les murs autour de la stupa sont presque intactes..;

Une peintures qui représente des genres de barrettes est un décompte du temps passé à décorer la stpa : jours semaines ou mois ???

Par contre si la montée extérieure vers la Gompa est plus facile que prévu…la descente des échelles à l’intérieur est carrément acrobatique !!!

Nous retournons tranquillement à Dhee …par contre je me tords une cheville en marchant dans le lit de la rivière …j’espère ne pas être handicapée pour le lendemain car nous devons grimper au milieu des falaises …

Publié le 4 décembre 2021, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :