Inde 2022 : Les cénotaphes d’Orchha

Déjà pour commencer …cette petite ville est très chouette et les gens sont très sympas !!!

Je me fais régulièrement inviter pour le thé sans arrière pensée commerciale …cela me change de Khajuraho …

Le temple Chaturbhuj est l’attraction principale de la ville. Dédié à Chaturbhuj signifiant « quatre-bras », le temple fût construit entre 1558 et 1573 par Madhukar Shah. La caractéristique la plus frappante du temple est le grand espace et la luminosité inaccoutumée pour l’intérieur d’un temple hindou.

Le temple Chaturbhuj , dédié à Vishnu , est situé à Orchha dans le Madhya Pradesh, en Inde . Le nom Chaturbhuj est une combinaison de «chatur» signifiant «quatre» et «bhuj» signifiant «bras» qui se traduit littéralement par «celui qui a quatre bras» et fait référence à Rama un Avatar de Vishnu . Le temple a une vue structurelle complexe à plusieurs étages qui est un mélange de caractéristiques architecturales de temple, de fort et de palais.

Le temple a été construit à l’origine pour déifier une image de Rama, en tant que divinité principale, qui a été installée dans le temple Rama Raja à l’intérieur du complexe du fort d’Orchha. À l’heure actuelle, une image de Radha Krishna est vénérée dans le temple. Le temple est connu pour avoir l’un des Vimana les plus hauts parmi les temples hindous , à 344 pieds.

le site des Chhattrîs (ou Chatrries). Ce sont quatorze cénotaphes érigés en l’honneur des souverains d’Orchhâ le long des Kanchana Ghats sur les rives de la Betwâ. De style indo-moghol, ces bâtiments de trois étages sont ouverts de tous les côtés et ont des toits en dômes ou en pinacles. La plupart sont de plans similaires, sauf celui à la mémoire du roi Bîr Singh Déo dont le règne est considéré comme l’âge d’or d’Orchhâ.
Bien que construits comme s’ils devaient être habités, ces impressionnants édifices sont entièrement vides à l’exception des tombes qu’ils contiennent.

Il y a quatorze «Chatris» ou monuments commémoratifs pour les dirigeants d’Orchha, regroupés le long du Kanchana Ghat de la rivière Betwa. Ce sont des beaux cénotaphes des souverains d’Orchha des XVIIe et XVIIIe siècles.

Au milieu de ce groupe de structures cubiques avec des temples comme des flèches, seul le cénotaphe de Bir Singh a des caractéristiques islamiques explicites. Le prince Salim fuyait Agra. Il s’était rebellé contre son père, le tout puissant empereur moghol Akbar. Akbar a envoyé son bras droit, Abul Fazl pour capturer le prince. Ils traversèrent le royaume des Bundelas. Les Bundelas étaient de féroces chefs Rajput qui régnaient sur leur ville cachée d’Orchha. En fait, le mot Orchha signifie « caché ». Le chef Bundela, Bir Singh Deo est venu en aide à Salim. Il fit tuer Abul Fazl dans une embuscade et envoya la tête à Salim. On dit qu’en voyant la tête d’Abul Fazl, Salim s’est tellement fâché qu’il l’a jetée dans ses toilettes. Le prince Salim s’est finalement réconcilié avec son père et est retourné à Agra. La faveur de Bir Singh Deo n’a pas été oubliée et il a été couvert de récompenses moghol. Avec les coffres maintenant pleins, Orchha est maintenant entré dans son âge d’or. Le style d’architecture Bundelkhand a fleuri et plusieurs palais et temples de conte de fées ont été construits. Les Chattris ou Cénotaphes ont été construits pour honorer les ancêtres décédés des Rajas Bundela. Le premier raja de la dynastie offrait des gouttes de son sang à la déesse Kali et s’appelait Bundela – « Celui qui a offert des gouttes ». Ses descendants portaient ce nom jusqu’à ce que la lignée s’efface. Le premier raja de la dynastie offrait des gouttes de son sang à la déesse Kali et s’appelait Bundela – « Celui qui a offert des gouttes ». Ses descendants ont porté ce nom jusqu’à ce que la lignée s’efface. Le style d’architecture Bundelkhand a fleuri et plusieurs palais et temples de conte de fées ont été construits. Les Chattris ou Cénotaphes ont été construits pour honorer les ancêtres décédés des Rajas Bundela. Le premier raja de la dynastie offrait des gouttes de son sang à la déesse Kali et s’appelait Bundela – « Celui qui a offert des gouttes ». Ses descendants ont porté ce nom jusqu’à ce que la lignée s’efface. Le style d’architecture Bundelkhand a fleuri et plusieurs palais et temples de conte de fées ont été construits.

Je garde un souvenir émerveillé de cette visite où j’étais la seule présente … Franchement Orchha vaut vraiment le détour …pourvu que cette charmante bourgade ne devienne pas trop touristique rapidement !!!

Publié le 26 juin 2022, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ghislain Jouclas

    Bonjour Martine, une pensée pour toi. Merci pour ces images superbes et les textes qui les accompagnent. Tu nous enrichies de connaissances prises sur le terrain. Ton témoignage est inégalable. Nous avons beaucoup d’occupations. J’espère que cet été nous trouverons quelques instants pour nous retrouver avec Laure. Nous te souhaitons de garder ton enthousiasme, ton énergie et ta sensibilité et toujours de belles rencontres. Nous t’embrassons bien affectueusement. Ghislain et Laure.

    JOUCLAS Conseil & Formation 11bis, rue de Moscou 75008 Paris ☎ 01 34 08 85 85 ✆ 06 08 82 27 04 jouclas@jouclasconseil.fr jouclas@me.com > >> > >

    >

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :