Arunachal Pradesh 2022 : Retour chez les Adi Padam

On quitte l’Assam à ma demande car il pleut vraiment de trop et nous nous dirigeons à nouveau vers les montagnes en Arunachal Pradesh où on espère que le temps sera meilleur !!!

Sur la route on aperçoit un homme qui porte plusieurs éléments du costume Adi Padam …

Il est tellement content qu’on le prenne en photo que son attitude est un peu bizarre …

Les Padam est une sous-tribu de la tribu Adi du clan Abotani qui parle l’une des langues sino-tibétaines. Les Padam représente 30 à 35% des Adis et est la sous-tribu la plus forte des Adis. Ils étaient une race de guerriers nomades et avaient la réputation d’être des guerriers féroces à l’époque précoloniale. On pense qu’ils ont migré vers l’actuel Arunachal Pradesh depuis le Tibet. Ils étaient également connus sous le nom de Bor Abors dans le passé par leurs homologues de l’Assam et le gouvernement britannique. Ils habitent dans la région du haut Siang, du Siang oriental, de la basse vallée de Dibang et des parties des districts de Lohit et Namsai de l’Arunachal Pradesh.

Raja prend consciencieusement ses coordonnées pour lui envoyer les photos !!!

Bien qu’ils soient à près de 70 kilomètres de Pasighat , leurs terres résident dans le district de Upper Siang , dans toute la vallée de Lower Dibang , et représentent environ 50 % du district de Lohit . Leur terre indigène est arrosée par la rivière Yamne qui traverse la vallée.

On en profite pour se promener dans le village et admirer les maisons traditionnelles qui sont toujours couvertes avec des palmes …

Les Adi Pasam étaient à l’origine de féroces guerriers …

Ils étaient à l’origine des nomades mais cultivaient généralement leur nourriture, principalement du riz. Le peuple Padam mange des oiseaux et des animaux, tels que des cochons, des vaches et des mithun . Ce sont de grands chasseurs et ont généralement des armes à feu et des eyok (longues épées en métal) sous licence.

Les hommes de la tribu Padam portent différentes variétés de vêtements et de costumes. Les vêtements traditionnels pour hommes comprennent des manteaux rouges, bleus, bruns ou noirs avec divers motifs et motifs, principalement de fabrication tibétaine et un tissu en coton sur le bas, des variétés de casques en bambou décorés de dents de sanglier, de poils d’ours ou de queues de yak teintes en rouge, et de couleur naturelle. Ils possèdent également des pierres portées en collier appelé tadok . Les hommes peuvent également porter différentes variétés de yoksa (épées tibétaines) et des poignards avec des dents de tigre attachées à la sangle de l’épée. Les femmes Padam portent un voile sur le dessus de leur tête, un tissu de coton noir avec du voile en bas et des colliers appelés sondorong dans le cadre de leur costume traditionnel.

Les gens de Padam ont leur festival majeur comme Solung Lune, Solung Etor ou Solung Lutor et Unying Aaran.

Nous repérons une maison où travaille une tisserande …On vient admirer son travail. On nous présente différents textiles de sa production et constituant la garde robe traditionnelle des femmes Padam.

Comme ce n’est pas évident de prendre des photos à l’intérieur d’une maison relativement sombre, on lui demande de sortir à l’extérieur pour prendre de meilleurs clichés.

Du coup, elle va chercher tous ses bijoux pour être plus belle sur les photos.

Au début, elle est un peu crispée mais se détend rapidement pour nous offrir un beau sourire.

On continue notre ballade et on remarque à l’intérieur d’une maison traditionnelle, une femme âgée avec les cheveux très court. C’est la tradition dans toute la tribu Adi de se couper les cheveux très court lorsque l’on est âgée.

On repart pour rejoindre Pasighat…sur la route un éléphant qui doit habituellement travailler dans la jungle . Dès qu’il me voit il me fonce dessus …pensant peut être que je vais lui donner une friandise …heureusement son cornac l’arrête d’un seul mot …je suis admirative !!!

En bas quelques photos de la rivière Siang et de mon chauffeur Raju .

Publié le 5 août 2022, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ghislain Jouclas

    Bonjour Martine, Je suis content de voir que tu en forme. Merci de nous enchanter avec ton récit et tes images. Que de découvertes pour nous. Par les temps qui courent cela fait du bien au moral. Nous sommes dans les travaux depuis 2 mois sous la chaleur. La reconstruction du garage a été une bonne thérapie pour Louis. Il a repris confiance et a fait un travail remarquable. Tu es un exemple pour tous. Je suis admiratif devant ton énergie et ta générosité. Nous t’embrassons très fort. Ghislain

    JOUCLAS Conseil & Formation 11bis, rue de Moscou 75008 Paris ☎ 01 34 08 85 85 ✆ 06 08 82 27 04 jouclas@jouclasconseil.fr jouclas@me.com > >> > >

    >

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :