Indonésie 2022 : En avant pour découvrir Sabu !!!

En revenant de Rote en speed boat nous avons 5 heures à attendre dans le port de Kupang avant de reprendre un ferry boat pour aller jusqu’à Sabu ….12h de traversée …du coup on s’offre une cabine avec air conditionné (c’est celle du capitaine) … Juste un détail qui cloche on est juste au dessus des moteurs et entre le bruit et les vibrations …pas moyen de dormir !!!

Au moins je n’entends pas Ridwan ronfler …par contre claquer dans les mains n’est pas efficace pour calmer le bruit des motors…

Du coup j’explore le bateau : je note que dans la cabine de pilotage tout est recouvert de moquette jaune avec des peluches jaunes …cela ne me rassure pas sur les capacités du capitaine …en tout cas le bateau est nickel contrairement à d’autres que j’aurais l’occasion d’emprunter notamment à Bornéo.

Il y a même un paillasson et une poubelle pour chaque cabine …avec le recul cela me parait de la science fiction…

Superbe lever de soleil en buvant notre café dans la cambuse …la vie est belle !!!

Une de nos compagnes de voyage porte le costume traditionnel …cela commence bien !!!

Nous arrivons au port de Sabu complètement détruit par la tempête de l’année dernière et bien sûr non réparé …nous sommes en Indonésie !!!

Savu (encore appelée Sawu, Sabu, Sawoe, Havu, Hawu, Hawoe) est une île située à l’ouest de Timor, à mi-chemin entre Sumba et Roti, dans la province indonésienne des petites îles de la Sonde orientales. Elle fait partie des Petites îles de la Sonde.

L’île est reliée par ferry aux villes de Waingapu sur l’île de Sumba et Kupang dans la partie indonésienne de l’île de Timor. Savu est également reliée par avion à Kupang, la capitale provinciale.

Sur le ferry Ridwan a trouvé une adresse de homestay dont le prix parait abordable …on s’y rend en moto taxi …l’endroit est plus que délabré : l’effet de la dernière tempête sans doute …notre hôtesse est loin d’être aimable …mais on pense ne pas avoir le choix.

Ridwan a de la famille un peu partout dans la police …a priori à Sabu on peut prendre le risque de conduire sans papiers …on ne se gêne pas et on loue la mobylette pourrie du homestay.

On commence par retourner au port où on a repéré un atelier de tissage …j’ai lu quelque part que les plus beaux tissages étaient réalisés dans l’ile de Raijua… Bien sur impossible de s’y rendre car aucune possibilité de logement ….

On nous montre quelques beaux tissage surtout le premier …Les prix sont stratosphériques …autant acheter cela à Kupang !!!

Puisque l’on est autonome nous décidons d’aller visiter le village traditionnel de Namata …dès l’entrée on nous réclame un droit de passage de 50 000 roupies …cela sent l’arnaque à touriste à plein nez mais on s’exécute car il y a peut être des choses intéressantes à voir !!!

Pour les habitants de Sabu Raijua, le nom Namata n’est plus une nouveauté lorsqu’il est entendu. Namata est l’un des noms des villages traditionnels et villages mégalithiques de l’aire coutumière Habba ou du District de West Sabu, Raeloro Village. En plus d’être le nom d’un village traditionnel, Namata est aussi le nom d’une des grandes tribus de la régence de Sabu Raijua,

Le village traditionnel de Namata a été fondé par une célèbre figure de Sabu Raijua dans les temps anciens, à savoir Robo Aba. Il a eu quatre enfants et on dit que ce quatrième enfant a été le début de la formation des quatre principales tribus là-bas.

Je demande à la mère du chef de village (photo ci dessous) si elle a des tissages traditionnels ce qui est le cas sans qu’ils aient rien d’exceptionnel…je demande la permission de prendre des photos …on me réponds que pour prendre des photos je dois déjà les acheter …

Ridwan commence à s »énerver …Moi pas on m’a déjà fait cette arnaque à touristes à Lembata …je tourne juste les talons en faisant un bras d’honneur ….La cupidité est vraiment un vilain défaut …

Du coup on ne nous embête pas pour que l’on porte des vêtements traditionnels ce qui supprime une source de racket supplémentaire …

Du coup on prend le temps de visiter le village en profondeur et plus personne ne nous embête …

Dans le village traditionnel, il est enregistré qu’il existe plusieurs acteurs coutumiers différents. Parmi eux se trouvent Deo Rai (Tête), Pulod’o (Dieu du Soleil), Rue (Dieu de la Maladie), Bekka Pahi (Dieu de la Terre), Maukia (Dieu de la Fertilité) et Kenuhhe (Dieu de la Mer).

En entrant dans la zone du village, Il existe de nombreux rochers qui ont des pouvoirs magiques.

Chaque pierre a son propre nom et sa propre fonction. Il y a une pierre qui est le trône du plus haut détenteur coutumier, une pierre décisive de la victoire à la guerre, au point même qu’il existe une pierre couramment utilisée dans les rituels pour obtenir une compagne.

Il y a une pierre appelée Rue, qui est spécifiquement utilisée dans les rituels de personnes mourant d’accidents, tombant d’arbres, se suicidant ou se brûlant.

Parce que chaque pierre est considérée par la communauté locale comme ayant un fort pouvoir magique, il est toujours rappelé aux visiteurs de ne pas marcher dessus, toucher, il y a même deux pierres aux extrémités du village qui ne doivent pas être photographiées. si ce précepte n’est pas respecté, il peut apporter des maladies ou des choses indésirables.

En fait ces pierres sont des tombes et par respect je n’y touche pas ce qui n’est pas le cas des touristes locaux qui se trouvent au même moment dans le village …

Les touristes locaux n’échappe pas au fait de s’habiller pour soi disant respecter les coutumes locales …en fait c’est un gros prétexte pour demander de l’argent supplémentaire pour la location des costumes …Ridwan et moi sommes catalogués comme mauvais coucheurs donc personne ne nous demande plus rien ce qui fait que je peux prendre toutes les photos que je veux… L’habillage d’abord !!!

Puis les modèles qui sont trop contents de poser pour une touriste occidentale … Tout le monde est content !!!

Bon maintenant j’ai une petite idée de la nature des costumes traditionnels ce qui est parfait pour d’éventuels futurs achats !!

Publié le 22 octobre 2022, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :