Indonésie 2022 : en dehors des sentiers battus de Sabu

Alors là on se régale car en prenant les petites routes et en repérant les métiers à tisser sur notre chemin …on rencontre des gens charmants qui tissent des merveilles à des prix abordables …le paradis bref !!!

On visite pour commencer le village de Jadu

Village de Jadu : beaux textiles mais au prix fort …

On prend une petite route qui nous fait atterrir au village de Daeco. Là il y a une petite famille très sympa…la dame nous propose des sarongs un peu trop neufs …par contre elle en a en train de sécher qui sont plutôt anciens et nettement mieux …je rafle tout sauf celui qui a un gros trou : les coupables sont les petites souris. La dame est super contente et moi aussi.

On continue notre périple pour atteindre la célèbre falaise de Kelabba Maja qui est une merveille absolue sur le plan géologique, ce qui nous permet de traverser plein de petits villages traditionnel sympathiques …

Voilà la merveille et comme il est assez tard …il n’y a pas un chat !!!

Les falaises imposantes sous diverses formes sont colorées avec un mélange de blanc, rouge, orange, brun sur les rochers.

Au sommet de la colline, il y aurait trois pierres qui symbolisent le père, la mère et l’enfant, et que la population locale appelle la pierre de l’équilibre. La forme se présente sous la forme de longues pierres et de pierres plates qui sont empilées.

La population locale – en particulier ceux qui suivent la religion ancestrale de Jingi Tiu, croit que cette colline est la demeure des dieux.

On pense que le tissage de Sabu est un répulsif contre les créatures maléfiques à Kelabba Maja Hill.

Des rituels traditionnels sous la forme d’abattage d’animaux sacrificiels sont également toujours pratiqués chaque année.

Avant la pandémie, chaque année, le festival Kelabba Maja était également organisé pour présenter les coutumes, les arts et la culture locaux.

Le gardien très sympa nous montre également quelques tissages …il insiste pour nous emmener à Raipama où des personnes de sa famille sont tisserands.

Les Tenuns de la famille en question sont magnifiques mais les prix sont à l’avenant …Par contre sa mère possède un sarong Kapas c’est à dire filé à la main, teint avec des teintures naturelles et bien sur tissé à la main …bref la rolls !!! Mais elle refuse de le vendre et je la comprend !!!

De toute manière notre mobylette est assez chargée pour aujourd’hui et mon porte monnaie relativement vide … Nous espérons faire un bon repas au port mais nous sommes vraiment déçus …pendant toute la soirée on évoque les poissons grillés de Ba’a …c’était le bon temps !!!

Publié le 26 octobre 2022, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :